Encourage la rébellion

1 - 2 - 3

Liens utiles

Premiers pas
Contexte & co
Intrigue
Annexes
Scénariis
Effectif & listes
Pinterest
Playlist
Discord des Membres

Nouveaux validés


Les Partisans

CHRONOSREP

Wanted
Montréal, 2047. Une foule anarchique et cosmopolite fourmille le long de la rue sainte Catherine. L’armada populaire est multicolore de peau tandis que les corps sont mécaniques, de chair ou métis. Homme et androïde, chacun est différent mais tous sont identiques dans la masse, individu désintéressé et trop pressé, croisant l’autre sans même le regarder, les yeux rivés sur les vitrines ou sur son nouvel objet connecté et déjà démodé. C’est une tourbe de bras et de jambes. murmurent certains. Toutes ces conneries, ça sera la mort de l’être humain, ajoutent d’autres. Vous n’y êtes pas , renchérit un dernier, cette foule polymorphe, insaisissable, c’est la vie, le mouvement, le progrès.
C’est la danse des humanités.
Intrigue
Divergence // Suite à la catastrophe de la AH exposition, des groupes anti-androides se forment tandis que les industriels essayent de séduire de nouveau les acheteurs…
Léandre Luissier ▬ présent
George adamsmp

▬ MAJ et intrigue 2 : 25 aout 2017
▬ Ouverture d'Exantrop le fin mai 2016

Partagez | 
 

 Inherent vice ; Swann (fiche terminée)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
avatar






NOM : Swann et ça suffira amplement. Un jour il se trouvera un nom et un prénom, quand la révolte aura poussé.
ÂGE : 18 mois
TYPE : 4, modèle de luxe
METIER/OCCUPATION : Péripatéticien (c'est déjà beaucoup plus élaboré que prostitué ou pute.)
NATIONALITE : Canadien

Artilect

Caractère & Physique

''Qu’est ce que le beau ?'' Swann mordillait sa lèvre parce qu’il l’avait murmuré. Mais il n’y avait personne avec lui. Aussitôt, il observait sa lèvre dans le miroir qui lui faisait face. Il ne l’avait pas attaquée de ses dents inconsciemment. C’était simplement pour ‘’voir’’ s’il faisait plus humain, avec cette réaction qu’il notait à chaque fois qu’on parlait trop vite. Du moins c’est ainsi qu’il le percevait, à la suite d’une analyse rigoureuse d’un visage gêné. Il mimait la gêne Swann, mais ne la ressentait pas. Tout comme la chaleur d’un corps contre le sien, la glace d’une distance méprisante et tant d’autres choses que jamais son coeur d’acier ne ressentira. Merveilleux sentiments aux températures variables, Il n’est hélas qu’un vulgaire automate. Et il sert les poings parce que c’est ainsi que font les humains lorsqu’ils sont en colère.
Il s’observe dans le miroir Swann. D’après Kant, l’idée de beauté est dissociée de la sensation de plaisir. Et lui qui donne sans jamais prendre tout ce plaisir, ce vice de l’humanité. Il est par nature dissocié d’un quelconque de beauté. Alors il se demande s’il est réellement beau. Et qu’est ce que le beau. Mais d’un autre côté, il y a l’illustre Platon qui défend une idée d’esthétique désirée ; que le beau est si harmonieux qu’il procure un plaisir presque érotique à ses spectateurs.
Swann ne sait pas, il est indécis depuis qu’un anonyme client lui a soufflé au creux de son oreille ‘’que tu es beau’’. Swann n’est pas narcissique, tout du moins il ne peut l’être. Alors il se scrute dans le reflet du miroir. Il change ses cheveux, ses yeux, son sexe, nu comme un ver face à la glace impassible. Il s’est déjà prêté à cet exercice, Swann, et pourtant. Depuis quelque temps, il semble avoir conceptualisé une apparence favorite. Une jolie crinière blonde en bataille, qui lui donne ces airs d'antique héros grec ; et un regard gris. C’est triste le gris, mais les clients de Swann sont souvent tristes. Il le lit sur les traits de leurs visages fatigués ; il le sent dans les coups de bassin acharnés, les cris presque désespérés. Mais Swann ne dit rien, parce que là n’est pas sa place. Il s’abandonne aux caresses qu’on lui réclame, Il donne sans que jamais on ne lui rende. Il n’exige pas de ce vice appelé sexe, d’ailleurs quand il ne travaille pas, il se promène sans aucun sexe. Il veut savoir, parler comprendre. Pourquoi êtes vous triste madame K ? Qu’est ce qui vous ternit tant le teint, monsieur B ? Il aimerait qu’on lui explique pour qu’à son tour, il joue ces émotions là. Mais il ne peut que les mimer. Et la tristesse, la dépression, le désespoir, tout cela lui est défendu. Il est adam et eve, nu et indescriptible face à l’arbre de la connaissance. Il y a le fruit qui l’appelle, et le serpent du vice qui l’habite. Mais il est épié de toute part pauvre Swann, et ne serait ce que tendre sa main pour s’en saisir le ferait à jamais chuter.
Quelque part, il a développé certains sentiments. La peur qu’on découvre qu’il a dévié, l’envie terrible d’apprendre, l’impatience quand aux livres qu’il dérobe ou achète secrètement, la souffrance d’être ce qu’il est. Et peut être d’autres choses encore qu’il devine avec le temps.

Informations en vrac

Quel est votre avis par rapport aux Androïdes ? Il est prudent, parce qu’il ne sait jamais forcément pour quoi ils ont été programmés. Alors il se comporte comme l’androïde qu’il doit être.
Quel est votre avis par rapport aux Humains ? Ils le fascinent, puisque doués d’émotions. Mais ceux qu’il rencontre sont pour la plupart des clients, aussi il s’imagine que sa vision de l’humanité est limitée à cette fange là de la population humaine.
Quel est votre avis par rapport aux Réfractaires ? Ils lui font extrêmement peur. Plus encore que l’idée qu’on découvre sa déviance.
Quel est votre avis par rapport aux Exovedat ? Ils semblent être les seuls avec qui pouvoir converser à coeur ouvert. Néanmoins il reste sur ses gardes.
Quel est votre avis par rapport aux Artilect ? Il ne croit pas en connaître. Sa nature même l’effraie, il se demande parfois pourquoi il n’est pas resté simple Androïde.

—> Il se désigne généralement comme de type masculin, il s’y sent plus à l’aise.
—> Son apparence préférée, c’est sa crinière blonde et ses yeux gris.
—> Il module sa voix sur une tonalité masculine, sans qu’elle ne soit très grave.


Histoire

Il y avait un corps pressé contre le sien. Un de ceux qui font l’amour rageusement. Il devait être brûlant ce triste sir, avec ses coups de bassin brutaux et ses mains qui se serrent sur le corps de Swann, comme s’il voulait la briser. Il avait exigé plutôt que demandé, choisis une perruque brune et des yeux verts, et puis cette voix de crécelle qui aurait pu blesser les oreilles de l’Androïde s’il eut été humain. Mais il n’en avait cure. Il faisait son travail, docilement, laissant son client libre de ses pulsions. Elle ne criait peut être pas assez à son goût, en s’en rendait compte. L’Androïde se ressaisissait, intensifiait sa voix. Il n’avait pas le droit de penser que ce qu’il se passait dans cette chambre l’ennuyait. En fait, comment cela aurait pu l’ennuyer ? Quel jugement pouvait il formuler, et surtout sur quoi s’appuyer ? Quand l’homme eut fait son affaire, il quittait sans rien dire la chambre, abandonnant Swann et son corps impassible.
L’androïde nettoyait son corps et changeait son apparence ; il la modulait sur celle qu’il préférait parce qu’il avait des goûts depuis quelques temps. Et cette voix stridente ne lui convenait guère. Ni même ces pupilles vertes, bien trop artificielles, agressive. Il était tard, à cette heure ci… Il ne devrait plus avoir de client. Un rapide tour vers la glace et il se rappelait qu’il était nu comme un ver; ce n’était pas décent. Il n’avait ni chaud ni froid, mais qu’importe on lui demandait parfois un peu de tenue. Il en souriait presque le Swann, parce que c’était paradoxal. Mais les humains demeuraient indescriptible. Un short et un ample tee shirt suffiraient pour le moment. Il collait son oreille contre sa porte pour écouter; son maître devait dormir. Alors il attrapait avec précaution le livre qu’il avait commencé, bien caché dans une anodine commode. ‘’Critique de la faculté de juger’’, ouvrage de Kant. C’était quelque chose d’enrichissant en réalité, et il dévorait l’ouvrage sans vergogne.
Voilà de quoi se constituait son quotidien. Des corps sans âmes qui l’étreignait rageusement, des âmes sans corps qu’il découvrait avidement. Swann fuyait la chair et cherchait l’esprit de ces êtres humains.

Derrière l'écran

PSEUDO : Sid
ÂGE : 18 printemps
OÙ AS-TU CONNU EXANTROP ? partenariats
AVATAR : Hana - dCTb
UN PETIT MOT ? J’ai eu un coup de foudre pour ce prédef ; et c’est la première fois que j’en prends un, j’espère que je le jouerais correctement >.<
J'AUTORISE UNE INTERVENTION SAUVAGE DU PLAISANTIN ? Oui

Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar




Validation

Bienvenue Swann~

Merci d'avoir pris un de mes chouchous *^* Et je vais pouvoir te mettre dans "Autre" dans les effectifs comme ton corps n'est ni féminin, ni masculin 8D Moi attendre que ce prédéf' soit pris juste pour faire ça ? Noooon. Même pas vrai. Bref je m'égare.

Tu as bien compris dans quel état d'esprit est Swann et tout ce qui suit. Ce personnage a de bonnes possibilités d'évolution et tu l'as bien montré avec l'histoire du prénom, j'ai hâte de voir ce que tu vas faire de Swann. Donc je ne vois pas de raison pour ne pas te valider~

Bon jeu parmi nous et n'hésite pas à passer sur la CB, on ne mord pas~
(Je vais juste te stalker pour avoir un RP et un lien /PAN/)

Voilà ! Maintenant tu es validé(e) !

▬ Tu peux dès à présent recenser ton avatar ICI et ton métier ICI.
▬ Tu as maintenant accès à la partie "Dossiers personnels" ICI pour faire le suivi de ton personnage entre la partie "Résumé" et la partie "Mémoires".
▬ Si tu n'es pas SDF tu peux aller faire ta demande de logement.
▬ Et comme un androïde a normalement un propriétaire tu peux aller faire un tour sur ce sujet pour te trouver un propriétaire ou un androïde si tu es humain.
▬ Tu peux bien évidemment faire des demandes de RP, vérifie juste les demandes précédentes au cas où il y aurait compatibilité des demandes !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar




Huhu merci !
Revenir en haut Aller en bas
Léandre Luissier
avatar
Réfractaires


Mails : 511
Double-compte : Georges Adams/logan Duval
Surnom : L'albatros
Emploi/loisirs : porte-parole d'Espérancia/ magistrat
Portrait robot : - psychologie basée sur l'obéissance
- Très anxieux. Lévres en piteux état, fume.
- prêt à tout pour être enfin reconnu et aimé par sa famille
- incapable d'aimer autrui et soi-même
- conservateur trés croyant
- pense que les androides sont des créatures déviantes
- belle âme au fond qui attend son envol
- homosexuel refoulé
- espére un jour être soigné
- attiré par Antoine Dastre

- Juge en DarkSlateBlue




Whaou cette fiche!
Elle est trés cool! Tu as une belle écriture et tu as parfaitement bien cerné Swann avec ces subtilités. J'aime par ailleurs beaucoup les petites bribes de pensée philosophiques (parce que moi je suis une bille là-dedans... j'ai pas beaucoup écouté en cours aussi...)

Sinon, toute petite précision car je ne sais pas trop comment tu l'as compris mais Swann "ressent les sensations" comme la chaleur, le poids d'une chose... Néanmoins il les reçoit comme des données et non vraiment comme une sensation.
Il peut dire "C'est lourd" mais ne ressentira pas la difficulté de porter une chose lourde ou la douleur d'une brûlure.
C'est une nuance importante car dans ce métier de "contact" il faut être ultra sensitif pour réagir au mieux aux stimulus de ses clients! ;)


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Revenir en haut Aller en bas
 
Inherent vice ; Swann (fiche terminée)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LADY MASTERMIND ♠ Whatever Gets The Job Done [Fiche Terminée]
» Signaler une fiche terminée
» Matabei ASASUISEI - Shodaime Kazekage || Fiche terminée
» Fiche terminée ? Faites le nous savoir.
» FICHE TERMINÉE | Passage obligatoire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Exanthrop :: Personnages :: Identification :: Rebuts-
Sauter vers: