TOP SITES

1 - 2 - 3 - 4

LIENS UTILES

Premiers pas
Contexte & co
Intrigue
Annexes
Scénariis
Effectif & listes
Pinterest
Playlist
Animations


NOUVEAUX VENUS


RPS LIBRE


PTI' CHOUX





Montréal, 2048. Une foule anarchique et cosmopolite fourmille le long de la rue sainte Catherine. L’armada populaire est multicolore de peau tandis que les corps sont de chair, de métal, ou bien encore métis. Homme et androïde, chacun est différent mais tous sont identiques dans la masse, individus trop pressés, croisant l’autre sans même le regarder. C’est une tourbe de bras et de jambes. D’identités.
Certains sont riches. D’autres sont pauvres. Loin du manichéisme, ils manipulent, écrasent. Grondent, se révoltent. Se soumettent ou subissent. Ignorent et se contentent d’avancer. Ils vivent, se confrontent et se répondent car cette foule polymorphe, insaisissable, est l’essence même du mouvement. C’est la danse des humanités.
De notre société.
L'archiviste // Léandre Luissier
Fonda trop gentille
1/17 : Event 2 : Le Grand Débat
1/17 : MAJ 4 + secret santa (zieute)
25/08/17 :MAJ 3 et intrigue 2
06/16 :Ouverture d'Exantrop
Intrigue — Divergence // Suite à la catastrophe de la AH exposition, des groupes anti-androides se forment tandis que les industriels essayent de séduire de nouveau les acheteurs…



Voir les nouveaux messages

Voir ses messages
Marquer tous les forums comme lus

Partagez | 
 

 Frank -il Pettirosso- Vastelli [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
avatar




Fiche type & Explications



NOM : Vastelli
PRENOM : Frank
SURNOM : Franky (commun) - Il Pettirosso (moins connu)
ÂGE : 60 ans - né en 1988
METIER/OCCUPATION : Consigliere de la famille Rizzuto (mafieux)
NATIONALITE : Italo-Canadienne

Humains

Caractère & Physique

La vie, c'est pas si court, le problème c'est qu'on passe trop de temps à la gaspiller. Condoléances, épitaphes, résumer une existence en quelques mots pleins de sens, en une petite phrase inoubliable... c'est finalement raccourcir la vie elle-même, la réduire... . Parti trop tôt, il était le meilleur d'entre nous, il a brûlé la corde par les deux bouts, il a vécu à cent à l'heure, blablabla. Un éloge funèbre, c'est finalement un proverbe à la con en guise de conclusion. Un proverbe capable de tout raconter, la disparition d'un homme comme celle de l'humanité. Peut être que "mort ou vif ?" est la dernière chose qu'on peut graver en avance sur les tombes qu'on n'aura jamais.

Je me suis toujours dit que se hisser dans les hautes sphères décisionnelles de ce monde représentait la pire des erreurs. Parce qu'on se met à penser que l'on possède quelque chose de plus que les autres, quelques chose de spécial d'aucuns décriraient comme de la chance, qu'au fond, on mérite cette occasion inespérée et que l'on doit en profiter pleinement. Belles conneries... .

Le travail de l'ombre me sied davantage, alors je m'active un peu partout dans la ville, depuis presque cinquante ans, sans que l'on me remarque réellement. Mon attitude bienveillante et mon bonnet coloré ne sont que des diversions. Ne vous y trompez pas, je ne suis pas de ceux qui gardent l'espoir vissé au cœur, tout en le laissant s'émietter jour après jour. Ni de ceux qui, aveuglés par la stabilité d'une vie construite par la routine, s'accrochent à leurs acquis comme un cancer dévorant un organe déjà pourri. Le désespoir ? Très peu pour moi, merci. Il est plus facile de combattre toute cette faiblesse par le travail et la pugnacité.

Alors je m'adapte et je survis dans un Montréal qui n'aura eu de cesse de se métamorphoser. J'erre, le regard aiguisé, prêt à décortiquer ce sur quoi il se pose, à percer la surface des gens et disséquer leur existence. Cette curiosité insatiable portée sur toute chose, avec tolérance et intérêt, je la chéris depuis toujours. Tel un secret que je ne me murmure qu'intérieurement, pour ne pas m'avouer cette crainte d'une apathie indigeste et répugnante, de l'inexistence, précurseur d'une mort certaine.

Et puis, le pire, dans une vie bien remplie, c'est de se retourner et de constater notre solitude. D'avoir laisser le virtuel guider chacune de nos décisions pour, finalement, n'avoir éprouvé qu'une succession de brèves satisfactions, d'instants éphémères, d'artifices d'une vie que nous n'avons pas réellement vécue. Enfant du numérique, je n'ai pas sombré à cœur perdu dans celui-ci pour autant. J'ai construit mon réseau par l'interaction, la chaleur du contact, la force du moment vécu et partagé. Les amitiés d'enfance se sont gravées dans le sang et la sueur, pour former ce que nous connaissons aujourd'hui de la famille Rizzuto.


Informations en vrac

- Polyglotte, Franky parle anglais, français, italien, espagnol et arabe couramment.

- D'un naturel sociable, il maintient un réseau de contacts dans les différentes sphères d'influences de la ville : politiques, industriels, religieux, forces de l'ordre, juristes, bookmaker, maisons de jeux,.... Il est la partie visible de l'Iceberg, la partie montrable de la famille Rizzuto, celle que l'on vous envoie pour vous proposer un partenariat fructueux ou vous rappeler vos obligations envers elle. En résumé, il peut être votre meilleur allié comme votre pire tourment. Ou, pour les plus chanceux, un parfait inconnu qui ne croisera jamais votre route.

- Il lui manque une phalange à l'index de la main gauche.

- Il est l'ami d'enfance du Capo des Rizzuto et son Consigliere.

Avis sur les grands groupes

Mon raisonnement, au fond, est on ne peut plus simple : mon avis est intrinsèquement lié aux bénéfices que peut apporter un groupe à la famille Rizzuto. À partir de là, Androïdes, Humains ou réfractaires... l'essentiel se résume à la rentabilité pécuniaire ou aux connaissances qu'ils sauront partager avec nous. La pérennité de la famille passe avant tout individualité.

Quel est votre avis par rapport aux Androïdes ?
C'est notre technologie, notre nouveauté, comme la télé pour mes grands-parents ou l'internet pour mes parents. Le dernier bien de consommation à la mode qu'il faut à tout prix posséder, utiliser puis remplacer... ou mettre à jour, splendide greenwashing des industriels pour vendre de l'immatériel sous couvert d'un élan écologique. Soit. Je n'ai plus l'âge de m'outrer de ce genre de biais marketing, surtout s'il favorise notre business d'une façon ou d'une autre.

Quel est votre avis par rapport aux Humains ?
Mes semblables ? Des pigeons à plumer, des amis, de futurs partenaires ou alliés, des inutiles, des nuisibles. Qu'attendez-vous exactement comme réponse ? Que je crache sur leur sauvagerie ou que j'en idolâtre l'ingéniosité ?

Quel est votre avis par rapport aux Réfractaires ?
Difficile de jauger du danger qu'ils peuvent représenter ou non pour notre business. Je les vois davantage comme un garde fou en cas de déraillement de toute cette technologie, un foyer qu'il faut alimenter avec justesse pour qu'il reste un sauf conduit de dernier recours : contrôlable et sûr.

Quel est votre avis par rapport aux Exovedat ?
Peut-être sont-ils les seuls éveillés de ce monde, les seuls combattant d'une inéluctable extinction. La loi du plus fort ? Non, mais celle du plus apte, certainement. Reste à savoir si le bateau est toujours le même, une fois l'ensemble de ses planches remplacées.

Quel est votre avis par rapport aux Artilect ? Artiquoi ?.

Histoire

- "Pleure, hurle, crie, fais quelque chose. Réagit. Merde Franky !" Prostré sur le canapé, dans son salon, la fumée d'une cigarette à l'ancienne qui se consume toute seule entre deux doigts engourdis, Franky encaisse la violence de l'instant sans vraiment comprendre ce qu'il se passe. Les mots sont particulièrement durs parce qu'ils proviennent de l'unique femme qu'il n'a jamais aimé, celle-là même qui, en larmes, quitte l'appartement d'un claquement de porte irréversible.

Il reste là, dans cette position presque mécanique, en veille, à tel point que la chaleur des cendres incandescentes qui remontent le long de ses doigts ne lui arrache aucune réaction. Non, la douleur est plus profonde, enfouie derrière cette expression placide. Dissimulé là-dessous, c'est tout son être qui hurle d'horreur, le visage dégoulinant de larme et de morve, la salive aux bords des lèvres, au premier-plan d'une mâchoire crispée où se mêlent colère, chagrin et incompréhension. Un séisme émotionnel inavoué -déguisé d'une indifférence illusoire et déconnectée de toute réalité-, qui le poussera à l'exil social durant trois mois.

C'était il y a trente ans, à la mort de leur nouveau-né. Ce jour là, une partie de lui s'en était allée avec le nourrisson, un rouage qui se brise dans l'euphorie des projets d'une vie, l'étincelle d'un avenir emportée dans le sillage de ce petit corps consumé par les flammes. L'avenir s'était moqué de lui de la pire des façons en lui ôtant toute espérance, pour ne lui laisser qu'un tas de cendres entre ses mains et une terrible peine. Aujourd'hui encore, à de rares occasions, il est possible de croiser Franky au détour d'un bar, l'esprit distillé naviguant à travers les fils du temps, balloté par de funestes réminiscences étouffantes. Seul avec lui-même. Silencieux.


Derrière l'écran

PSEUDO : Guismo (oui, avec une faute !)
ÂGE : Trentenaire
OÙ AS-TU CONNU EXANTROP ? Sérendipité 2.0, comme la plupart des choses que je trouve sur le net.
AVATAR : Bill Murray par Viktor Miller-Gausa (toutes ses créa sont de pures tueries °° !)
UN PETIT MOT ? En me basant sur le contexte et l'existence d'une mafia, me suis permis d'intégrer mon perso à la famille Rizzuto en tant que consigliere, j'ai pas trouvé d'info sur une potentielle autre grosse famille mafieuse, mais c'pas impossible que je sois passé à côté (patapé !).
J'AUTORISE UNE INTERVENTION SAUVAGE DU PLAISANTIN ? Oui

Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar




Validation

who!
Quel Papy classieux!
J'ai beaucoup aimé la lecture de cette petite fiche et j'aime autant les mafioso hehe! (surtout quand ils ont le charme de l'âge huhu)
Il te faudra un lien avec notre Dudu qui est un ex-mafieux d'une famille alliée!

Sinon j'aime beaucoup le côté tragique de ton histoire et george se serre les coudes avec toi car il lui est arrivé la même! c'est ça d'être un bonhomme insensible!

Bref, cette fiche est parfaite, je n'ai rien à redire hormis cela :



/fuit loin/ *beauf et fière de l’être*

et sinon car c'est un peu une tradition ici ton avatar de bienvenue :
Spoiler:
 

Sur ce! bon jeu ♥️

ps useless : le gif de fin et le petit icone rouge gorge ♥️


Voilà ! Maintenant tu es validé(e) ! Ton avatar et ton métier ont été ajouté automatiquement aux listes de référencement.

▬ Dans les plus bref délais ton dossier personnel sera créé ICI et tu pourras en faire ce que tu veux (explications).
▬ Si tu n'es pas SDF tu peux aller faire ta demande de logement.
▬ Et comme un androïde a normalement un propriétaire tu peux aller faire un tour sur ce sujet pour te trouver un propriétaire ou un androïde si tu es humain.
▬ Tu peux bien évidemment faire des demandes de RP, vérifie juste les demandes précédentes au cas où il y aurait compatibilité des demandes !
▬ Pour encourager les membres à s'impliquer dans le développement du forum, la partie secréte où sont gérés les events et les intrigues à venir t'est ouverte -selon ta volonté-. Tu peux ainsi donner ton avis, enrichir les idées ou juste regarder. Il suffit d'en faire la demande par MP à Léandre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar




Oh °O° c'est rapide dans l'coin, c'cool (je m'y attendais pas si vite pour la blague sur francky vincent °°).

Merci merci pour la valid' hug . Je viens de terminer la lecture de la fiche de Durante, damn j'étais passé à côté d'un autre mafieux /o\ faudra effectivement qu'on se capte pour un éventuel lien, sans pour autant péter son envie de couper les ponts avec son passé (de ce que j'ai compris de sa fiche).

Et puis pour Georges, l'est pas facile à aborder socialement ton perso XD. C'est un challenge digne du plaisantin.


let's go RP !
Revenir en haut Aller en bas
Logan Duval
avatar
Humains


Mails : 48
Double-compte : Léandre Luissier/george Adams
Surnom : Le louveteau / le clebs/l'chien sauvage...
Emploi/loisirs : combattant illégal
Portrait robot : - 19 ans - SDF- seropositif
- Caractère de chien, au sens propre comme au figuré
- vulgaire, violent, franc
- Pas méchant au fond. Juste sauvage
- a fait un peu de prison pour mineur
- boit, fume du joint parfois
- déteste les riches
- a quitté sa réserve pour retrouver le violeur de sa soeur et le tuer



J'essaye d'être rapide ouais 8'D après tu as eu de la chance quand même ahah.

(et tout mes persos sont des cas soc' à leur manière, j'irais ptét te demander un rp et un lien avec ce loup ici présent d'ailleurs ♥️)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Revenir en haut Aller en bas
 
Frank -il Pettirosso- Vastelli [Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Selon l'écrivain Frank Laraque:Il n'y a pas de bons Duvalieristes
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Hermione Granger ( terminée)
» 101 TH AIRBORNE (Armée terminée en 1 semaine de quickpainting)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Exanthrop :: Personnages :: Identification :: Rebuts-
Sauter vers: