TOP SITES

1 - 2 - 3 - 4

LIENS UTILES

Premiers pas
Contexte & co
Intrigue
Annexes
Scénariis
Effectif & listes
Pinterest
Playlist
Animations


NOUVEAUX VENUS


RPS LIBRE


PTI' CHOUX





Montréal, 2048. Une foule anarchique et cosmopolite fourmille le long de la rue sainte Catherine. L’armada populaire est multicolore de peau tandis que les corps sont de chair, de métal, ou bien encore métis. Homme et androïde, chacun est différent mais tous sont identiques dans la masse, individus trop pressés, croisant l’autre sans même le regarder. C’est une tourbe de bras et de jambes. D’identités.
Certains sont riches. D’autres sont pauvres. Loin du manichéisme, ils manipulent, écrasent. Grondent, se révoltent. Se soumettent ou subissent. Ignorent et se contentent d’avancer. Ils vivent, se confrontent et se répondent car cette foule polymorphe, insaisissable, est l’essence même du mouvement. C’est la danse des humanités.
De notre société.
L'archiviste // Léandre Luissier
Fonda trop gentille
1/17 : Event 2 : Le Grand Débat
1/17 : MAJ 4 + secret santa (zieute)
25/08/17 :MAJ 3 et intrigue 2
06/16 :Ouverture d'Exantrop
Intrigue — Divergence // Suite à la catastrophe de la AH exposition, des groupes anti-androides se forment tandis que les industriels essayent de séduire de nouveau les acheteurs…



Voir les nouveaux messages

Voir ses messages
Marquer tous les forums comme lus

Partagez | 
 

 Les aventures de Dardevil à l'hosto [Mel]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Nahele Dasilva
avatar
Humains


Mails : 5
Double-compte : test


- Allé encore un effort vous vous en sortez très bien !

Au moins la dixième fois qu'elle lui disait ça et de son point de vue il n'y avait pas la moindre avancée. Il peinait terriblement pour faire dix mètre et bon sang ce que ça faisait un mal de chien ! Alors quand enfin la séance se termina Nah' ne se fit pas prier pour se vautrer sur la banquette à disposition. Il n'avait pas souvenir d'avoir autant galéré pour apprendre à marcher quand il était gosse. Là il avait ce sentiment terrible d’avoir couru un marathon. Ses vêtements trempés de sueur étaient bons à laver, tout comme lui d'ailleurs. La douche suivrait d'ici peu. C'était toujours le même rituel : échauffement, exercice, douche, massage. Et il n'y avait guère que la dernière partie qu'il appréciait. Encore que, depuis qu'il avait perdu la vue Nah' constatait que ses autres sens prenaient la relève, pour son plus grand plaisir comme à sa plus grande déception. Le toucher par exemple. Jamais il ne se serait cru aussi sensible. Et c'était bien pour ça que la douche lui devenait insupportable. Ca et puis le fait que quelqu'un l'assistait. Pas spécialement pudique jusqu'ici il devait pourtant reconnaître que dépendre d'une tierce personne pour sa toilette le gênait affreusement. Aujourd'hui de toute façon il se débrouillerait tout seul !

- Bien, c'est terminé. Vous faites des progrès, bientôt vous pourrez vous passer de la canne.

Oui bien sûr. On lui répétait ça tout le temps. Et pourtant il n'en voyait pas le bout ! Nah' reprit son souffle, avachit sur le canapé. Machinalement il tâtonna pour trouver son sac d'affaires de rechange. Sa mère l'avait préparé. Ca aussi ça l'embêtait. Depuis l'accident il était redevenu un petit garçon, surprotégé par sa mère, incapable de faire quoi que ce soit par lui-même.

- Prêt pour la douche ? demanda l'infirmière. C'est Sylvie qui vous aidera aujourd'hui.

Sylvie. Ah oui la grande dame avec une voix qui faisait peur.

- Hum, non aujourd'hui je vais me débrouiller tout seul.
- Vous êtes sûr ?
- Mais oui, il ne pourra rien m'arriver dans la cabine, et si jamais j'ai un problème j'appellerai à l'aide.

Elle afficha une petite moue sceptique mais bien évidemment Nahele ne vit rien. Cela ne l'empêcha pas de le sentir. Ca aussi ça l'étonnait, cette capacité à deviner les émotions à travers une intonation de voix particulière, un mouvement, un soupir. Ca lui rappelait Dardevil. Bon évidemment il n'avait rien d'un Dardevil. Les lunettes peut-être. Parce que oui, il possédait sa paire de lunettes de soleil. "Il faut protéger vos yeux, ils sont sensibles" avait dit le médecin. Ah c'te blague ! Mais soit.
Nahele prit sa canne, se leva, et avança à petits pas vers la cabine de douche. Il trouva la porte en longeant le mur avec sa main puis une fois à l'intérieur se mit à tout repérer. Robinet, ok. Porte-serviette, ok. Gel douche, dans son sac. Il fouilla pour le trouver et mit le reste à l'abri d'une potentielle inondation. Bon allé, ça allait le faire!

Et ça le fit. Une demi-heure plus tard Nahele était changé, propre, ses cheveux démêlés achevaient de sécher dans son dos et il affichait la mine satisfaite de l'homme qui vient d'accomplir un exploit. Maintenant il devait attendre pour le massage que la kiné montre le bout de son nez. Et parfois c'était long, parce que cette femme n'était jamais à l'heure. Alors il décida d'aller se chercher un chocolat chaud à la machine à café du hall, parce que le café en lui-même était infect. Personne pour le retenir cette fois, allé hop ! Direction la grande aventure !

Canne dans une main, l'autre posée conte le mur, il avançait en essayant de se repérer. Il y avait du monde, du bruit, il sentait parfois des corps le frôler, des objets lui barrer la route. Alors qu'on y réfléchisse. La salle de rééducation était heureusement au rez-de-chaussée. Il fallait juste aller tout droit, puis tourner à droite, ou alors à gauche ? Non à droite. Voilà. Après à gauche, et normalement .... un mur ? Ah mince, ce n'était pas là. Ici c'était un cul de sac avec une baie vitrée donnant sur les jardins entourant l’hôpital. Tant pis, demi-tour ! Arès un moment à tourner en rond il fallait se rendre à l'évidence : il était perdu. Nah' soupira et s'assit sur une chaise. Le mieux encore quand on était perdu c'était d'attendre que quelqu'un vienne vous chercher. Alors il attendit tout en massant sa jambe douloureuse.

- Hé Nah' !

Ah, cette voix lui était familière.

- Raphaël ?
- Qu'est-ce que tu fais ici ?
- Je cherche la machine à café.
- C'est pas du tout le bon endroit.

Il sentit le sourire sur les lèvres de Raph. Cet homme était bénévole à l'hôpital, il venait régulièrement pour discuter avec les malades, jouer aux cartes, apporter un bon film ou d'autres choses, bref donner du réconfort à ceux qui en avaient cruellement besoin. Et ils s'étaient rencontrés comme ça, au détour d'un couloir, un jour que Nah' s'était perdu. Il ne savait pas du tout à quoi ressemblait Raphaël, du peu qu'il échangeait avec lui il l'imaginait comme une espèce de grande tige toujours de bonne humeur, habillée de manière improbable, des cheveux en pétard et vert. Mais jamais il n'avait demandé pour confirmer.

- Tu t'es habillé tout seul ?

Au ton moqueur qu'il employait Nah' devinait que quelque chose clochait.

- J'ai mis mon haut à l'envers ?
- Plus à l'envers que ça c'est impossible ! Donne je vais t'aider.

L'aveugle soupira mais leva les bras, rendu, de toute façon toute cette mésaventure l'avait épuisé. Tandis que Raphaël remettait le vêtement dans le bon sens, il sentit une présence jusqu'ici discrète.

- Il y a quelqu'un avec toi ?
- Ah oui, un pote qui m'accompagne.

Raphaël lui rendit son haut qu'il remit à l'endroit cette fois-ci, laissant à la personne qui l'accompagnait le soin de se présenter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Les aventures de Dardevil à l'hosto [Mel]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Petite histoire aux grandes aventures :D
» Les aventures de Tom Bombadil
» Les aventures de Lena & Fee
» Étranges aventures dans un bain [Rafa'][Un obscur jour de 1622]
» Les aventures de Petit Lys et Petite Pensée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Exanthrop :: Montréal :: Quartiers résidentiels :: Hôpitaux-
Sauter vers: