TOP SITES

1 - 2 - 3 - 4

LIENS UTILES

Premiers pas
Contexte & co
Intrigue
Annexes
Scénariis
Effectif & listes
Pinterest
Playlist
Animations


NOUVEAUX VENUS


RPS LIBRE


PTI' CHOUX





Montréal, 2048. Une foule anarchique et cosmopolite fourmille le long de la rue sainte Catherine. L’armada populaire est multicolore de peau tandis que les corps sont de chair, de métal, ou bien encore métis. Homme et androïde, chacun est différent mais tous sont identiques dans la masse, individus trop pressés, croisant l’autre sans même le regarder. C’est une tourbe de bras et de jambes. D’identités.
Certains sont riches. D’autres sont pauvres. Loin du manichéisme, ils manipulent, écrasent. Grondent, se révoltent. Se soumettent ou subissent. Ignorent et se contentent d’avancer. Ils vivent, se confrontent et se répondent car cette foule polymorphe, insaisissable, est l’essence même du mouvement. C’est la danse des humanités.
De notre société.
L'archiviste // Léandre Luissier
Fonda trop gentille
1/17 : Event 2 : Le Grand Débat
1/17 : MAJ 4 + secret santa (zieute)
25/08/17 :MAJ 3 et intrigue 2
06/16 :Ouverture d'Exantrop
Intrigue — Divergence // Suite à la catastrophe de la AH exposition, des groupes anti-androides se forment tandis que les industriels essayent de séduire de nouveau les acheteurs…



Voir les nouveaux messages

Voir ses messages
Marquer tous les forums comme lus

Partagez | 
 

 Biodôme - Musique et natation [ Odysée/Pinocchio ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Pinocchio
avatar
Artilect


Mails : 23
Double-compte : Aucun
Surnom : Pino'
Age du Montréalais : 18
Emploi/loisirs : Musique
Portrait robot : Pino' est artilect ancien DJ actuellement en recherche d'emploi


Les yeux rouge de l'androïde suivent les mouvements d'Odysée, ils ne perdent pas une miette du spectacle qui se déroule devant eux. La mécanique de Pinocchio enregistre d'ailleurs les images : les gestes, l'expression, le scintillement des écailles, le mouvement de l'eau... Pinocchio enregistre tout ça mais pas le son. Pourquoi ? Alors que c'est sa spécialité et que plus souvent il n'enregistre que ça. C'est simple cette musique ne lui convient pas. 

Il y a quelques jours Pinocchio a trouvé un portefeuille par terre avec quelques billets. Pas de carte d'identité, pas de nom, pas de moyen de retrouver le propriétaire. Comme souvent dans ce genre de situation Pinocchio se renseigne sur internet pour connaître l'attitude à avoir et naturellement il a finit par mettre le porte-feuille dans sa poche. Grâce à ce porte feuille il a pu assouvir plusieurs envies musicales comme entrer dans une boîte de nuit mais aussi assister à ce spectacle au biodôme.

Pour passer l'entrée il se range derrière des humains qui semblent soutenir la cause androïde ( reconnaissables à des casquettes ou des t-shirt de diverses associations ) et demande simplement à se faire passer pour leur androïde. C'est un androïde qui travaille comme éboueur qui lui a expliqué cette technique, il n'aurait jamais eu l'idée tout seul. 

Donc cette musique ne lui convient pas. Elle n'est pas assez originale peut être, trop rapide ou pas assez par endroit... Elle n'accompagne pas suffisamment les mouvements du danseurs, parce que Pinocchio le considère comme tel. C'est son troisième jour aux alentours du biodôme et il a enfin finit son travail. Une toute nouvelle musique accompagnant chaque mouvement de la sirène. Il aurait aussi un avis précis quant aux placements des baffles qui ne respectent pas du tout l'acoustique du lieu et le brouhaha que peut générer la foule.

A la sortie du spectacle il fait donc le tour du bâtiment et attend sagement devant la sortie du personnel, il compte aborder le premier employé qui en sortira avec son projet. Il ne compte pas vraiment se faire de l'argent sur ça. Il veut juste créer et voir sa musique quelque part, et pourquoi pas en tirer une sorte de reconnaissance. Une reconnaissance qui n'est pas imaginaire pour une fois.  

[HRP : Déso le titre est pourrave xD Si ce que je dis par rapport à la musique te conviens pas dit moi je modifierais bien entendu c: ]


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Odyssée
avatar
Artilect


Mails : 17
Emploi/loisirs : Nager... nager... nager
Portrait robot : Patient (très patient)
Râleur
Souple et grâcieux (n'est-il pas une sirène ?)


Et voilà. Encore une journée qui s'achève. Avec regret, je m'assois au bord du petit bassin par lequel j'ai terminé ma tournée de soins aux animaux, et je pivote pour me mettre complètement hors de l'eau. Après tout, mon système a beau être parfaitement étanche, les circuits internes ne sont quant à eux pas faits pour résister à la corrosion si de l'eau venait à s'y glisser.
Mon sac est posé à côté de moi, je fouille dedans pour sortir ma serviette et sécher soigneusement ma queue puis mon torse et mes bras. Mes cheveux sont encore mouillés et je les envoie en arrière avec un bandeau bleu pour éviter qu'ils me gouttent dessus. Cela fait, je trifouille sur les côtés de mes hanches pour ouvrir les branchements et désactiver ma queue afin de la retirer. Les connexions se défont avec un petit clic puis je peux la désaxer doucement et la poser auprès de moi.
Je déteste ça, ce moment où je n'ai ni queue ni jambes et où je me retrouve avec les connexions à l'air. Mais ce n'est pas une raison pour se précipiter, il faut tout bien brancher pour ne pas risquer d’abîmer quoi que ce soit. Cela m'handicaperait et Papa serait obligé de me réparer... Alors je prends délicatement ma pièce figurant un bassin, une entrejambe et des fesses humaines puis je reconnecte le tout. Et voilà, après quelques contorsions supplémentaires, je peux m'asseoir un peu mieux pour brancher mes jambes.
Au début, il m'est arrivé de les brancher à l'envers. Heureusement, les connectiques n'en ont pas souffert mais je ne parvenais pas à me lever et c'était absolument ridicule... Maintenant, au moins, je sais comment ça marche et il ne me faut pas longtemps pour que mes jambes soient correctement mises. Pour les tester, je fais bouger mes orteils et chacun répond à l'appel. Parfait, je vais pouvoir me lever et m'habiller.
De mon sac de sport, je tire un pantalon puis un t-shirt avec un motif représentant des dauphins, acheté à une association de protection des animaux marins, et j'enfile le tout sans trop de mal, même si je me sens toujours maladroit.

Quelques minutes plus tard, ma queue est soigneusement rangée dans mon sac, avec ma serviette humide, et je descends doucement l'escalier de service, bandoulière sur l'épaule. Mes chaussures sont solides mais j'ai toujours peur de glisser avec ces marches de métal humide, éclaboussées par les eaux du bassin qui les surplombe.
Enfin, je suis en bas et je me dirige vers la "sortie des artistes" comme certains la surnomment. Au passage, je salue une ou deux personnes avec qui je travaille, humains comme androïdes - même ceux qui ne sont pas programmés pour me répondre - et puis me voilà devant la porte que je pousse avec un geste d'habitude, sans m'attendre à trouver quelqu'un de l'autre côté.
"Tu ne seras plus qu'un peu d'écume sur la cime des vagues" H.C. Andersen
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pinocchio
avatar
Artilect


Mails : 23
Double-compte : Aucun
Surnom : Pino'
Age du Montréalais : 18
Emploi/loisirs : Musique
Portrait robot : Pino' est artilect ancien DJ actuellement en recherche d'emploi


Combien de temps Pinocchio est il resté là ? Il n'en a aucune idée, c'est à ça que sert un mode veille. Maintenant qu'il vit dans la rue il fait de plus en plus attention à la gestion de son énergie, il n'a pas souvent l'opportunité de récupérer de la batterie. Alors il s’assoit quelque part, trouve un dossier qu'un humain jugerait correct et prétend dormir. Même en veille il ne lâche pas sa pâle imitation humaine cela va de sois. 

Il ouvre les yeux à chaque sortie, la porte grince et une odeur de piscine traverse ses circuits, et les referme quand il constate que ce n'est pas la personne qui l'attend. On lui lance des regards interrogateurs mais personne ne s'approche pour le déloger de son poste, c'est à dire juste à côté de la porte dos au mur. Il a déjà préparé le petit discours qu'il va donner à la sirène, il n'a aucun doute sur son charisme et sa capacité à convaincre mais Pinocchio n'éprouve pas de doute sur grand chose à vrai dire. Peut être sur la perception de lui même parfois, quand il lui manque de la batterie et qu'il ne peut pas faire toutes les connexions nécessaire à sa bonne fonction. 

Cette fois il ouvre les yeux et c'est la bonne personne. Il se lève époussette son jean noir et se dresse devant son futur interlocuteur un sourire aux lèvres. 

- Bonjour, superbe prestation tout à l'heure. Tout le monde était époustouflé.

Sa voix est calme, il est sûr de lui et tend sa main avec un sourire avenant. 

- Je suis Pinocchio mais tu dois peut être me connaître sous le nom de Kyo. Il prend une pause et ajoute rapidement. Je suis plutôt connu.  Mais je ne suis pas là pour moi mais pour toi ou plutôt pour ton spectacle. Tu as une minute ? 

Sa main reste tendue vers l'autre androïde attendant une réponse à ce geste si humain qu'il adore effectuer. Simplement serrer la main d'un autre. Mais de quel programme cette envie peut elle bien venir ? Aucune idée.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Odyssée
avatar
Artilect


Mails : 17
Emploi/loisirs : Nager... nager... nager
Portrait robot : Patient (très patient)
Râleur
Souple et grâcieux (n'est-il pas une sirène ?)


Odyssée a écrit:
Il me faut juste quelques secondes pour comprendre que quelqu'un m'attendait et pour analyser ce qu'il me dit. Des compliments sur ma prestation au Biodôme. Contrairement à ce que l'on pourrait penser, je n'en reçois pas tant que ça. C'est impressionnant de voir à quel point les gens prennent beaucoup de choses pour acquises. Ensuite seulement, je reconnais celui qui se trouve face à moi.

- Bonjour et... merci.

Il n'est pas le premier à me féliciter, mais au moins il le fait sans me regarder avec cette espèce de condescendance que l'on réserve à quelqu'un dont la seule utilité est d'amuser la galerie. Comme si ce que je faisais leur était dû. Ce n'est même pas parce que je suis un androïde, mais parce que je suis un intervenant. Un spectacle. J'ai presque envie de soupirer mais au lieu de ça je reprends la parole.

- Oui, j'ai déjà entendu parler de toi. J'aime bien ce que tu fais.

Je lui souris, par habitude. Et puis je serre la main qu'il me tend avec un certain enthousiasme. Ces petits gestes sont tellement... humains. Je les ai intégrés au fur et à mesure, complétant mon personnage, le rendant plus... "vrai".
En tout cas, je me demande ce que Pinocchio a à me dire au sujet de mon spectacle. D'ordinaire, on me complimente, on échange quelques mots, des banalités affligeantes ne nécessitant pas une grande réflexion, puis c'est fini. Ma curiosité est piquée, je hoche la tête.

- Oui, j'ai un peu de temps devant moi et j'ai fini ma journée. Par contre... on ne va peut-être pas rester là ? Ce n'est pas le meilleur endroit du monde pour avoir une conversation.

C'est peu de le dire, nous sommes en plein passage de la sortie. Je ne sais pas s'il a déjà une idée d'un endroit où aller ou si je dois proposer. Sinon, moi je vois un ou deux endroits où je pourrais l'emmener. Ne serait-ce qu'au bord des bassins parce que je sais que nous y serons tranquilles. Mais comme c'est lui qui est venu m'aborder, je me contente d'attendre son avis.  
"Tu ne seras plus qu'un peu d'écume sur la cime des vagues" H.C. Andersen
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Revenir en haut Aller en bas
 
Biodôme - Musique et natation [ Odysée/Pinocchio ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Décès d'Éval Manigat, père de la musique du monde québécoise
» La musique au Moyen Âge
» musique amerindienne
» Musique médiévale
» Quiz #12 La Musique du Quebec (no1)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Exanthrop :: Montréal :: Centre-ville culturel-
Sauter vers: