TOP SITES

1 - 2 - 3 - 4

LIENS UTILES

Premiers pas
Contexte & co
Intrigue
Annexes
Scénariis
Effectif & listes
Pinterest
Playlist
Animations

NOUVEAUX VENUS


RPS LIBRE


PTI' CHOUX





Montréal, 2047. Une foule anarchique et cosmopolite fourmille le long de la rue sainte Catherine. L’armada populaire est multicolore de peau tandis que les corps sont mécaniques, de chair ou métis. Homme et androïde, chacun est différent mais tous sont identiques dans la masse, individu désintéressé et trop pressé, croisant l’autre sans même le regarder, les yeux rivés sur les vitrines ou sur son nouvel objet connecté et déjà démodé. C’est une tourbe de bras et de jambes. murmurent certains. Toutes ces conneries, ça sera la mort de l’être humain, ajoutent d’autres. Vous n’y êtes pas , renchérit un dernier, cette foule polymorphe, insaisissable, c’est la vie, le mouvement, le progrès.C’est la danse des humanités.
L'archiviste // Léandre Luissier
Fonda trop gentille
1/17 : Event 2 : Le Grand Débat
1/17 : MAJ 4 + secret santa (zieute)
25/08/17 :MAJ 3 et intrigue 2
06/16 :Ouverture d'Exantrop
Intrigue — Divergence // Suite à la catastrophe de la AH exposition, des groupes anti-androides se forment tandis que les industriels essayent de séduire de nouveau les acheteurs…

voir les nouveaux messages (spéciale dédi'Toinou)

voir ses messages (pour les feignasses)
Marquer tous les forums comme lus

Partagez | 
 

 Les mouettes ne sont pas poètes [PV Mattel]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aaron Desmoulins
avatar
Humains


Mails : 8
Portrait robot : couleur : #3333cc




Le jour était sombre et les rayons du soleil tentaient en vain de percer les épais nuages. On était dimanche et Aaron aurait été plus avisé de rester chez lui au chaud à regarder des séries télés. Mais rester immobile n’était pas son genre, surtout quand il avait passé la grande majorité de sa vie assis. Alors le voilà qui courrait en rond autour dans la zone industrielle, en short qui plus est. Il faisait froid pour celui ou celle qui ne s’exerçait pas. La température avoisinait les neufs degrés, ce qui restait toutefois largement supportable pour un montréalais bien équipé. Ses pas sur le bitume étaient rythmés par le cri strident des mouettes survolant la mer grise et les bâtiments majoritairement clos.

Lorsqu’il sentit la fatigue alourdir sa course, le brun ralenti son allure. Il était revenu à son point de départ, un peu par miracle, étant donné la taille de la zone. Il était essoufflé et inondé de sueurs mais refusait de s’asseoir. Ses prothèses, elles, étaient froides. D’un geste, il s’essuya le front en remontant son tee-shirt vert kaki et poussa un soupir de contentement. Ce qu’il pouvait aimer courir !

Après un bon étirement, Aaron s’approcha de son sac qu’il avait dissimulé entre deux conteneurs. Il avait désormais froid et frissonnait. Pourtant, il se refusait à enfiler son manteau tant que la transpiration n’avait pas séché. La faute à son côté un peu trop maniaque très probablement, issu de sa mère. Il y a de choses que même une opération de pointe ne peut changer, malheureusement…

Personne n’était atour de lui (il avait bien vérifié) et, pour accélérer le processus, Aaron se débarrassa de son haut pour s’en servir de modeste serviette. C’est seulement à ce moment qu’il observa une tâche visqueuse et verdâtre sur le dos du tee-shirt, tâche qu’il mit plusieurs secondes à reconnaître.

Une... fiente.

Dégouté, il jeta par-dessus son épaule le vêtement et c’est à ce moment précis qu’il se rendit compte d’une présence derrière lui.

Le brun se retourna, éberlué. L’objet criminel avait atterrit contre la poitrine d’une jeune femme, qu’il ne reconnut pas tout de suite comme étant une androïde. Quand il fut enfin remis de sa surprise, il se décida à fermer la bouche qu’il tenait jusqu’à là entreouverte de stupeur, puis bafouilla.

« Oh, vraiment, je ne vous avais pas entendu arriver. Je suis vraiment, vraiment désolé… »

Peut-être n’avait-elle pas vu la tâche ? Sur son manteau, je veux dire.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Les mouettes ne sont pas poètes [PV Mattel]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pourquoi les pommes sont-elles rondes ? (PV - Kallo Hone)
» Pourquoi les nègres sont-ils des xénophobes?
» ILS SONT DEVENUS FOUS! Est-ce que je mène une campagne contre Aristide au Forumh
» Ah bon ? Les Haïtiens sont des canibales !
» Cours n°1: Les moldus sont primitifs

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Exanthrop :: Montréal :: Ville industrielle :: Zone industrielle-
Sauter vers: