Encourage la rébellion

1 - 2 - 3

Liens utiles

Contexte
Intrigue
Scénariis
Effectif
Pinterest
Playlist

Nouveaux validés


Les Partisans

CHRONOSREP

Wanted
Montréal, 2047. Une foule anarchique et cosmopolite fourmille le long de la rue sainte Catherine. L’armada populaire est multicolore de peau tandis que les corps sont mécaniques, de chair ou métis. Homme et androïde, chacun est différent mais tous sont identiques dans la masse, individu désintéressé et trop pressé, croisant l’autre sans même le regarder, les yeux rivés sur les vitrines ou sur son nouvel objet connecté et déjà démodé. C’est une tourbe de bras et de jambes. murmurent certains. Toutes ces conneries, ça sera la mort de l’être humain, ajoutent d’autres. Vous n’y êtes pas , renchérit un dernier, cette foule polymorphe, insaisissable, c’est la vie, le mouvement, le progrès.
C’est la danse des humanités.
Intrigue
Divergence // Suite à la catastrophe de la AH exposition, des groupes anti-androides se forment tandis que les industriels essayent de séduire de nouveau les acheteurs…
Léandre Luissier ▬ présent
George adamsmp

▬ MAJ et intrigue 2 : 25 aout 2017
▬ Ouverture d'Exantrop le fin mai 2016

Partagez | 
 

 Benjamin Desmarais

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Benjamin Desmarais
avatar
Réfractaires


Mails : 11
Double-compte : Athena
Surnom : Ben, Benj, Rusty
Emploi/loisirs : Sapeur de combat
Portrait robot : - Très roux, très pâle, couvert de taches de rousseur
- Plutôt grand et avec une bonne carrure, il possède de nombreuses cicatrices
- Généralement souriant, a quand même un personnalité explosive
- Fume à l'occasion
- Porte toujours des lunettes ou des verres de contact
- Aime les trucs... mignons (enfants, petits animaux, etc.)
- Dernier descendant de la riche famille Desmarais

MessageSujet: Benjamin Desmarais   Mer 30 Aoû - 21:17




NOM : Desmarais
PRENOM : Benjamin
SURNOM : Ben, Rusty, Galaxy (pseudo en ligne)
ÂGE : 26 ans
METIER/OCCUPATION : Lieutenant dans l’Armée canadienne, Sapeur de combat
NATIONALITE : Canadienne

Réfractaire

Caractère & Physique

✮ Tempérament explosif et sautes d’humeur
✮ Fond amer suite à son passé (voir plus bas) mais garde une attitude positive
✮ Utilise la discipline et la structure de l’armée pour canaliser son énergie
✮ Adore les enfants et les animaux
✮ Plutôt altruiste avec les humains, il effectue beaucoup de service communautaire
✮ Excellent officier, il est un meneur né et sait se faire aimer
✮ S’ennuie parfois de sa vie d’avant, notamment du confort de celle-ci
✮ Il est fonceur et répond rapidement à l’inconnu
✮ A le sens de l’aventure

✮ Très roux, maintenant que c’est permis il préfère garder ses cheveux longs
✮ Teint très pâle, son corps est parsemé de taches de rousseur
✮ Il a de nombreuses cicatrices, la plupart datant de son entrainement et d’opérations militaires, notamment : cicatrice traversant l’œil gauche, sur son bras gauche, à la base de son cou suite à une pendaison ratée, plusieurs traces de balles notamment dans les côtes et le bas ventre, brûlure sur la cuisse droite
✮ Une cicatrice sur son torse a été causée lors de l’attaque sur sa famille, long coup de couteau à quelques centimètres du cœur
✮ A besoin de lunettes ou de verres de contact
✮ Yeux verts perçants, presque lumineux
✮ Visage très expressif
✮ A un vocabulaire très… coloré
✮ Possède un tatouage sur la cuisse gauche, il s’agit des initiales de ses parents, de ses sœurs et de son frère en caractère stylisés
✮ Ses oreilles et ses canines ont été modifiées pour être pointues, des restants de sa vie d’adolescent rebelle

Informations en vrac

Quel est votre avis par rapport aux Androïdes ?
Peu importe ce que les activistes pensent : ils ne sont pas -vivants- à proprement parler. Ils sont des objets et j’ai vu de mes yeux à quel point leur banalisation peut être dangereuse. Je ne peux pas parler de haine, ça ne sert à rien d’haïr un objet, mais me semble qu’une porte pas mal dangereuse a été ouverte en les dotant d’une intelligence propre… mes amis me comparent à un dictateur romain avec leurs esclaves mais ce sont des objets, ils sont créés et leur raisonnement est limité… en plus, ils peuvent être contrôlés. Bref, ma méfiance me semble justifiée et je préfèrerais les voir rester à leur place d’objet. Je suis consterné de voir plus de gens militer pour les droits des androïdes que ceux des animaux ou aider les gens pauvres, c’est… fou.
Quel est votre avis par rapport aux Humains ?
On est une drôle de bunch, je veux dire quand on y pense… c’est difficile de se faire une idée globale sur autant d’individus, de cultures, de sociétés… je veux dire, sans vouloir paraître philosophique, c’est un peu futile. J’imagine que globalement, je dirais que l’humain pourrait faire … mieux? Quand il y a une vraie crise on voit le meilleur et le pire sortir, et je pense pas qu’on puisse vraiment dissocier les deux… je veux dire, il va toujours y avoir des psychopathes… on fait avec ce qu’on a, en gros, mais me semble qu’il serait temps pour un petit boost d’humanité.
Quel est votre avis par rapport aux Réfractaires ?
Eh bien, j’imagine que j’en fait partie ? Il y en a qui sont trop extrêmes dans leur vue, je me vois pas dire que je veux que tous les robots soient détruits, la technologie est là pour rester. On peut pas s’en défaire au point où on en est, et je veux pas vivre dans le passé pour toujours, mais je pense que faire preuve de discernement ça serait pas mal.
Quel est votre avis par rapport aux Exovedat ?
Je peux comprendre leur conviction, en fait j’admire leur conviction mais je pense qu’ils sont dans le champ. Il y a tellement de belles choses à sauver chez les humains avant de vraiment s’arrêter aux machines. Je veux dire… c’est noble et tout, mais je pense qu’ils n’ont pas vu assez de films de science-fiction. Soit ils se font croire qu’ils vont faire mieux que les meilleures prévisions, soit ils sont trop généreux de leur être et se cherchent des causes à défendre.
Quel est votre avis par rapport aux Artilect ?
J’ai entendu mes supérieurs en parler. C’est inquiétant. Je veux dire… jusqu’où on va laisser aller cette situation ? Si les robots et les androïdes « développent » une conscience, sont-ils encore des robots ? Je sais pas… je suis mitigé et j’aimerais bien en rencontrer un pour savoir, et que quelqu’un puisse m’expliquer comment ça peut arriver…

✮ Aime les grands espaces et la nature
✮ Il est probablement le seul héritier de la fortune des Desmarais, mais la compagnie est retournée aux actionnaires après la mort du président
✮ A vu le massacre de sa famille lorsqu’il était encore très jeune
✮ Est ouvertement bisexuel
✮ Est secrètement un grand romantique et aimerait connaître « le grand amour »
✮ Songe à abandonner sa carrière militaire pour reprendre la vie civile
✮ A intégré l'armée à 13 ans par les cadets de l'armée, c'est son excellent dossier de ce côté et une demande plus grande d'effectifs suite à une année record en terme d'interventions qui lui ont permis de joindre l'armée malgré ses quelques... problèmes.

Histoire

14 janvier 2038, base militaire de Valcartier
Écoute, Desmarais. C’est un exercice simple. Écrit. Si tu veux me faire lire ton journal, je le lirai, sinon ça sera juste pour toi. Mais clairement, tu as des histoires à régler… ta colère vient pas de nulle part. Tant que tu pourras pas mettre des mots sur les visages qui te hantent, tu vas être pris dans une spirale qui va finir par te manger tout rond.


J’essaie de pas accorder trop d’importance à ce que disent les psychologues. J’en ai vu à la pelle dans ma vie. Genre… beaucoup trop. Mais là j’me dis… si je fais pas ce qu’il veut, si je montre pas que je suis prêt à faire des efforts, c’est quoi les chances que je puisse rester? J’ai pas vraiment envie de retourner à mon autre vie. Je me suis assurer d’avoir un serveur sécurisé pour mes notes. C’est sûr que ça passe sur les réseaux de l’armée, mais j’ai pas vraiment le choix à ce niveau-là. Alors… QUE LA PURGE COMMENCE!


Ma famille était pas normale. Et je veux pas dire pas normal style « ma mère est une danseuse » ou « mes parents nous forcent à nous coucher juste après souper ». Non, j’veux dire, vraiment pas normale, hors de l’ordinaire. Pendant des décennies, c’est pas une maison qu’elle a habité, mais un domaine. Les Desmarais, une des familles les plus riches au Canada. Le domaine Laforest, c’est où j’ai grandi. Où mes souvenirs d’enfance sont chéris et enfermés à jamais. C’est là qu’ils sont morts aussi. Je suis né d’Éric Desmarais, un homme d’affaire impitoyable et de Sarah Desmarais, née Lefebvre. L’Élite de l’élite canadienne. Dans cette enfance pas mal idyllique, j’ai deux sœurs, Karine et Alexandra, ainsi qu’un petit frère, David. Durant l’année scolaire, on est envoyés dans des écoles privées alors les rares temps où on se retrouve tous au domaine familial, c’est plutôt festif. Mon père est plutôt absent, souvent en voyage d’affaire… et ma mère travaille aussi, elle ne fait pas que s’occuper des enfants, mais elle est plus présente pareil. On est heureux, même si on se chicane et qu’on se bitch, au final, on sait c’est quoi le sens de la famille.

C’est fataliste de penser que ça -pouvait- pas durer, mais… c’est pas mal ce que je pense pareil. Je pensais que mes sœurs se seraient mariées et que mon petit frère allait devenir, je sais pas, un champion de hockey… Quelle sentimentalité inutile! Parce que mon histoire familiale s’est pas mal arrêté à l’hiver de mes 9 ans. La famille agrandie s’est réunie au domaine. On devait être une bonne cinquantaine, peut-être plus. Mon père avait donné congé à ses employés juste à temps et ils étaient partis dans leur famille. Je dis juste à temps parce que cette année-là, on a eu une tempête de neige record. Je veux dire genre… 2 mètres de neige en 6 heures! Les enfants étaient fous comme de la marde, on courait à gauche et à droite, on se faisait des forts, pendant que les adultes avaient leurs conversations plates en-dedans. J’aimais pas vraiment tous mes cousins et toutes mes cousines, mais on dirait que dans le temps des fêtes on a plus tendance à oublier. On a joué pendant des heures… puis on est rentré. Le repas était parfait. Il avait été cuisiné par notre staff et réchauffé puis servi par une poignée d’androïdes qui s’occupait du domaine lorsque les humains ne pouvaient travailler.

Les adultes ont ri beaucoup, alors que les enfants étaient à la « table des jeunes » puis finalement on s’est tous retrouvés dans le grand salon pour l’ouverture des cadeaux. C’était une affaire de plusieurs heures. Je me souviens d’avoir entendu les douze coups de minuit, puis il y a eu un déclic… je saurais pas expliqué, mais c’est comme si le temps s’était suspendu. L’alarme s’est déclenchée par elle-même, mon père est allé investiguer mais il n’est jamais revenu. C’était comme une révolte. Il y avait tellement de sang et des cris et des pleurs, des gens qui courent partout et qui essaient de se sauver, mais la neige qui bloque les portes. On a été attaqués. Par des lâches. Chacun des robots, chacun des androïdes du domaine a été overridé. Je sais qu’ils sont pas supposé tuer, mais c’est quand même ce qui s’est passé. J’imagine que, comme des pantins, ils étaient contrôlés par des humains. Bref, le massacre a duré plusieurs heures, de ce que j’ai vu ils ont utilisé des couteaux, des poêles en fonte, tout ce qu’il y avait à portée de leurs mains métalliques. J’ai vu mourir ma famille. Ma sœur, écrasée par le lourd frigidaire en métal. Ma mère la tête fendue sur le comptoir de marbre, mon grand-père, poussé dans le feu… la scène se déroulait comme un mauvais film d’horreur. Je n’ai même pas remarqué ce qui m’a transpercé le torse. Un des gros couteaux de cuisine verts de ma mère, je crois. Je me suis écroulé, comme les autres, et j’ai perdu le fil du temps.

Je me suis réveillé des jours plus tard à l’hôpital. Je pensais que j’avais rêvé, que j’avais imaginé tout ça, mais les autorités m’ont confirmé que non. Ils parlaient mais je les entendais pas. Mon esprit était totalement envahi des images morbides qui y sont restés jusqu’à aujourd’hui.

Ça a pris des années avant que je sache… pourquoi. En fait même aujourd’hui je comprends pas totalement. Ma famille lobbyait pour faire passer une loi qui leur permettrait « d’engager » des androïdes à la place des humains pour certaines tâches. Et ils sont morts… par la main des androïdes. Je comprends pas pourquoi. J'ai lu dans tous les journaux, tous les articles qui ont été publiés. Pour ou contre les androïdes. Ils détaillaient beaucoup trop le massacre et pourtant j'ai continué de les lire. En fait, j'ai lu les journaux locaux et américains parce que c'est une histoire qui a fait le tour du monde. Une famille tristement célèbre. Apparemment que quelqu'un quelque part a compris que les androïdes avaient des failles à régler. VOUS ME DITES PAS?! Mais... vraiment réglé? Je saurais pas dire. Ils leur ont mis des lois à respecter, mais combien de temps avant qu'ils les enfreignent. Admettons-le... les lois, ça semble pas mal fait pour être enfreint. Bref, avec les années, je me suis arrangé pour pas avoir à y penser. Et pour ignorer la fente que ça a créé en moi. Une fente ouverte sur un monde de colère.

[…]

Avec la mort de ma famille, je suis resté dans un était un peu léthargique. Genre j’ai assisté aux funérailles, ça a été un truc privé mais presque national. Il y avait tellement de monde. J’avais peur qu’il y ait des gens qui me veuille du mal. Après tout, personne d’autre avait survécu. Mais il s’est rien passé. Des amis de la famille ont fait des témoignages et ont pleuré. Ça a été les vacances les plus longues de ma vie. J’en garde pas trop de souvenir, mais quand j’ai pu je suis retourné à l’école pendant que les avocats de la compagnie de mon père et de la famille décidait ce qui adviendrait de la fortune. Même aujourd’hui, je sais pas exactement… Comme il fallait bien que je vive quelque part, on m’a envoyé chez ma tante maternelle. Je la connaissais pas bien. Elle était… bizarre. Excentrique. Mariée avec 1 seul enfant et un mari violent, elle avait pas vraiment le goût de m’accueillir. J’imagine que la compensation valait le trouble qu’elle se donnait. J’ai pas grand-chose à dire sur ces années-là. C’était pas mes préférées. Son mari la battait et nous maltraitait aussi. Il nous prenait pour ses serviteurs. Et moi j’étais l’étranger. Son fils était pas mieux, en fait.

C’est pas une maison que j’ai trouvée heureuse. J’en garde des souvenirs pénibles. J’ai changé d’école, je me suis fait d’autres amis. Ils étaient plus excentriques, plus rebelles j’imagine. Je m’identifiais à ceux qui ont rien dans le monde. Je suis moins con maintenant, je sais que j’avais encore assez pour vivre comme faut. Bref, j’ai fait les cent coups. J’étais pas vraiment du monde, mais je volais rien savoir de rester chez moi. J’étais pas sûr que je pourrais jamais me remettre de ce qui était arrivé dans ma famille. Dès le secondaire trois j’avais pris ma décision : je finissais mes études et j’intégrais l’armée. C’est sûr que j’aime mon pays, mais tout le monde m’a dit que c’était comme une famille et que ça pouvait donner un sens à ma vie. C’est de ça que j’avais besoin parce qu’après le massacre des Desmarais, j’avoue que ma vie n’avait plus de sens et j’avais pas de … but j’imagine. Donc à 17 ans, je joins l’armée canadienne.

[…]

24 juin 2046, Montréal
Je n’ai plus besoin de voir de psy, je ne suis plus un cadet ou plus un danger pour personne. J’ai fini mes tests d’orientation et j’ai décidé de rester après mon entraînement de base. C’est vrai que j’ai trouvé ici un certain calme… genre, la plénitude? J’ai quand même décidé de continuer mon journal. Mine de rien, ça me sert. En tout cas, je pense. Même si j'ai fait pas mal de chemin depuis que j'ai intégré les cadets il y 13 ans, je sais qu'il m'en reste encore pas mal à faire.

Je suis revenu il y a quelques jours de la mission dans le Nord. Juste à temps pour la fête nationale. C’est festif, c’est… enivrant. Je me rends compte que même si je vis bien (mon salaire est bon, j’ai une vie confortable et je suis stationné en ville la plupart du temps)… j’ai l’impression qu’il me manque tellement de choses pour être complet. J’ai été voir un spectacle. C’était vraiment impressionnant. Des shows de lumière et une super grosse foule. Il y avait quelque chose dans l’air d’électrisant. J’imagine que c’est semblable à ce qui me traverse le corps avant une mission. J’ai vu des androïdes, aussi. Je sais que c’est pas si spécial que ça. Ils sont plus communs qu’avant (ce qui me dérange pas mal) mais ils sont aussi tellement plus… difficiles à reconnaître. J’ai réussi à passer une belle soirée, et je me dis que je devrais peut-être finalement ranger mon uniforme. J’aime ce que je fais, j’aime être en charge, mais j’ai l’impression qu’il me manque tellement de choses pour « profiter » de la vie. Je commence à être plus vieux, il serait temps que je m’installe. Je vais y penser, et profiter plus de mes congés qu’avant, au moins pour quelques temps encore. J’ai besoin de voir le monde, même juste de voir ce que les gens normaux font! Que de décisions…



Derrière l'écran

PSEUDO : Sitri
ÂGE : 31 ans
OÙ AS-TU CONNU EXANTROP ? Par un partenaire
AVATAR : OC Craig de Martina Saviane
UN PETIT MOT ? Double compte d’Athena. Je sais que l’histoire est TRÈS incomplète, mais je veux me laisser du jeu pour ajouter des éléments et des précisions au fil du jeu (surtout des contacts, je dirais).
J'AUTORISE UNE INTERVENTION SAUVAGE DU PLAISANTIN ? Pourquoi pas?

[/b]


Dernière édition par Benjamin Desmarais le Jeu 31 Aoû - 12:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caïn
avatar
Androïdes


Mails : 281
Double-compte : PMS || A.
Emploi/loisirs : Boxeur (illégal)
Portrait robot :

dix ans • type-3 elite 2087 • canadien anglophone - francophone • surentraîné et redoutable adversaire • battu par son propriétaire • ne s'est jamais rebellé • état physique déplorable • programme dépassé et nombreux algorithmes hors-service • aucun caractère • respecte les lois de la robotique • comportement placide
biorsaes


MessageSujet: Re: Benjamin Desmarais   Jeu 31 Aoû - 10:58

ok so J'ADORE ton personnage. sincèrement.
et que ce soit avec Caïn pour Priam les idées de liens fusent alors si jamais ça t'interesse, hésites pas.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'Archiviste
avatar
PNJ


Mails : 310

MessageSujet: Re: Benjamin Desmarais   Jeu 31 Aoû - 12:15

Validation

Tu es validé! /o/
Comme Cain, j'aime beaucoup ce personnage!
Il est touchant et très humain et il me permet en plus de créer une précision dans le contexte huhu
Si je ramène mon autre rouquin, je te demanderais un rp de sûr! ♥

et voila ton avatar de bienvenue!

Spoiler:
 

Voilà ! Maintenant tu es validé(e) ! Ton avatar et ton métier ont été ajouté automatiquement aux listes de référencement.

▬ Dans les plus bref délais ton dossier personnel sera créé ICI et tu pourras en faire ce que tu veux (explications).
▬ Si tu n'es pas SDF tu peux aller faire ta demande de logement.
▬ Et comme un androïde a normalement un propriétaire tu peux aller faire un tour sur ce sujet pour te trouver un propriétaire ou un androïde si tu es humain.
▬ Tu peux bien évidemment faire des demandes de RP, vérifie juste les demandes précédentes au cas où il y aurait compatibilité des demandes !
▬ Pour encourager les membres à s'impliquer dans le développement du forum, la partie secréte où sont gérés les events et les intrigues à venir t'est ouverte -selon ta volonté-. Tu peux ainsi donner ton avis, enrichir les idées ou juste regarder. Il suffit d'en faire la demande par MP à Léandre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://exanthrop.forumactif.org
Benjamin Desmarais
avatar
Réfractaires


Mails : 11
Double-compte : Athena
Surnom : Ben, Benj, Rusty
Emploi/loisirs : Sapeur de combat
Portrait robot : - Très roux, très pâle, couvert de taches de rousseur
- Plutôt grand et avec une bonne carrure, il possède de nombreuses cicatrices
- Généralement souriant, a quand même un personnalité explosive
- Fume à l'occasion
- Porte toujours des lunettes ou des verres de contact
- Aime les trucs... mignons (enfants, petits animaux, etc.)
- Dernier descendant de la riche famille Desmarais

MessageSujet: Re: Benjamin Desmarais   Jeu 31 Aoû - 12:19

Merci à vous deux pour ces commentaires et merci pour l'avatar! Ça me prenait un contraste avec Athena haha

Il ne me reste qu'à le lancer dans la froide piscine du RP *pousse Ben* :D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Benjamin Desmarais
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 08. Remember that time is money - Benjamin Franklin
» Edge Vs Shelton Benjamin
» Football Benjamin Sag-Lac
» Shelton Benjamin nouveau champion / UMB / John Cena ++
» Benjamin Smith • Humain [ LIBRE ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Exanthrop :: Personnages :: Identification :: Validés-
Sauter vers: