Encourage la rébellion

1 - 2 - 3

Liens utiles

Contexte
Intrigue
Scénariis
Effectif
Pinterest
Playlist

Nouveaux validés


Les Partisans

CHRONOSREP

Wanted
Montréal, 2047. Une foule anarchique et cosmopolite fourmille le long de la rue sainte Catherine. L’armada populaire est multicolore de peau tandis que les corps sont mécaniques, de chair ou métis. Homme et androïde, chacun est différent mais tous sont identiques dans la masse, individu désintéressé et trop pressé, croisant l’autre sans même le regarder, les yeux rivés sur les vitrines ou sur son nouvel objet connecté et déjà démodé. C’est une tourbe de bras et de jambes. murmurent certains. Toutes ces conneries, ça sera la mort de l’être humain, ajoutent d’autres. Vous n’y êtes pas , renchérit un dernier, cette foule polymorphe, insaisissable, c’est la vie, le mouvement, le progrès.
C’est la danse des humanités.
Intrigue
Divergence // Suite à la catastrophe de la AH exposition, des groupes anti-androides se forment tandis que les industriels essayent de séduire de nouveau les acheteurs…
Léandre Luissier ▬ présent
George adamsmp

▬ MAJ et intrigue 2 : 25 aout 2017
▬ Ouverture d'Exantrop le fin mai 2016

Partagez | 
 

 Le chemin de mes sentiments [en création]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Akela
avatar


Mails : 2
Double-compte : test





PRENOM : Akela
SURNOM : A'ke
ÂGE : 2 ans
TYPE : 3
OCCUPATION : Chien de garde de Grim

Artilect

Caractère & Physique

Caractère, quelques points sur le physique (particularités, ce qui ne peut pas être vu sur l'avatar).

Informations en vrac

Quel est votre avis par rapport aux Androïdes ?
Quel est votre avis par rapport aux Humains ?
Quel est votre avis par rapport aux Réfractaires ?
Quel est votre avis par rapport aux Exovedat ?
Quel est votre avis par rapport aux Artilect ?

Des informations en vrac, des détails,... Vous pouvez rajouter ce que vous voulez dans cette partie.

Histoire

Mon existence a commencé dans une usine spécialisée dans la fabrication d’androïde de type-3. Le début de ma vie est conjointement lié avec l’assemblage final des différents composants de mes cartes mères et de mes processeurs à la chaîne de montage. Si je devais me comparer aux humains, on peut dire que j’en étais au stade embryonnaire. Comme eux, il s’en suivrait le moment où je deviendrais un foetus, lorsque la charpente de mon corps serait assemblée, puis ma naissance, quand cette coquille vide serait pleine et active. Je ne me souviens pas de l’instant que l’électricité parcourut mon être inanimé. Cependant, il parait que cela est telle une puissante impulsion. Si forte, que tu es obligé d’y réagir. À son passage, elle échauffe tes circuits à la manière du sang chaud qui circule chez les organiques. Sous ses effets j’avais rejoint le monde de mes créateurs et déjà j’étais une chose autonome. Toute ma « personnalité » était préétablie. Il avait été décidé ce que je serais. Une bête dévouée à la protection de sa famille et de leur bien. À cause de cette visée plus nucléaire de mon rôle, il avait été exigé que je puisse être un animal de compagnie. On m’avait ainsi programmé avec une approche plus sociale que la normale. Je n’avais rien contre cette vocation imposé. Cela ne me faisait ni chaud ni froid. Je n’avais aucun sentiment. Aussi complexe que je puisse être, mon âme restait un script d’action-réaction à des situations variables. Une suite de code induisant ma marche à suivre. Si j’étais resté ainsi, les parties de ma vie que je vais vous raconter m’auraient été moins pénibles. Par contre, ce n’était pas ce que le destin m’avait réservé. Ses plans étaient également divergents de ceux de mes manufacturiers.

J’avais rejoint le cercle de la vie et ce n’était pas dans cette usine qu’elle était dû de commencer. J’étais gardé en suspension. Conscient de ce qui m’entourait, mais incapable de bouger, d’agir, de décider. Un abysse informatique. Le noir. Impuissant, j’étais perdu dans ma propre réalité. Un atome libre parmi ses semblables. À la fois rien et tout. Aucun souci et aucune responsabilité. Il n’y avait que moi et un univers flou. C’est dans ces conditions que vint le moment de ma seconde naissance. À l’arrivée de mon colis chez mes propriétaires, un ingénieur se chargea de lever les dernières entraves qui me maintenaient dans cet état. Lentement, tous les engrenages me constituant se mirent en branle. Je me secouai vivement, tel un chien détrempé, puis j’ouvris mes yeux. Je voyais pour la première fois ce qui m’entourait. Rien ne m’était inconnu de ce lieu. Tout comme je reconnaissais parfaitement le visage des trois personnes que j’observais. Ils étaient les membres de ma meute. Tout cela était déjà gravé dans ma mémoire. On m’avait tout appris pour que je sois autonome dès mon premier jour; contrairement à un être de chair. Cela ne m’empêchait pas de continuer à développer mon savoir. Que ce soit par interconnectivité avec d’autres androïdes ou par mes propres expériences. Même marché m’était déjà familier. Un prototype, bien avant ma création, avait fait cet apprentissage à ma place. Ses informations m’avaient été transmises.

C’est pour toutes ses raisons que j’effectuai à la perfection mes premiers pas. J’allai vers cette fillette, Engela Ludovick, qui était la plus proche de moi. Sa mère, tout juste derrière elle, était nerveuse que j’aille à sa rencontre. Je restai donc passif en réponse à cette inquiétude. Je bougeai à peine quand l’enfant m’enlaça de la même manière qu’elle l’aurait faite avec un canidé provenant de l’animalerie.

- Je veux le nommer Rex!

- Si tu veux ma chérie. Il est pour toi. C’est ton cadeau d’anniversaire en avance. Alors, ne t’attends pas à avoir quelque chose d’autre dans sept jours.

- Vraiment?! Merci papa! Je le voulais vraiment beaucoup, beaucoup, beaucoup!

L’homme, William Ludovick, adressa un sourire à sa fille puis retourna à sa discussion avec l’employé de la firme dont je provenais. Il faisait également partie de ma base d’informations. À leur côté, il y avait ce caisson constitué de fibre de carbone. Il trônait au centre du salon. Cette boite avait été ma niche et j’avais été une partie de celle-ci; d’une certaine manière. Sa vision ne m’affectait pas pour autant. La seule chose qui m’habitait était ce fort « sentiment » de rester auprès de ma meute et la protéger. Je savais que cette intention ne provenait pas d’une décision autonome. Il s’agissait de mes programmes qui me le forçaient. Je m’en contentais parfaitement. Pourquoi en aurait-il été autrement? Je n’étais pas pour défier cette composante. De la même manière qu’un humain n’aurait pas l’idée d’être contre les quémandassions de sa vessie.

Une machine venait de devenir Rex. Le Rex si précieux de cet enfant. Nos existences s’étaient unies sans que je le sache.
__________________________________________________

Mon quotidien ne s’avéra pas complexe contrairement aux visées pour lesquelles les androïdes, comme moi, sont habituellement destinés. Accompagner ma meute dans leurs commissions, jouer avec ma jeune maîtresse, escorter Engela jusqu’à l’école puis revenir chez nous pour ensuite y retourner à la fin des classes… J’avais certainement une existence que plusieurs de mes semblables m’auraient envié s’ils avaient pu faire preuve d’un tel sentiment. Tout n’était pas rose dans ce portrait, mais cela ne m’atteignait pas. Même lorsque j’étais le sujet des argumentations entre William et sa femme. D’ailleurs, ce thème se portait de plus en plus régulièrement à mes oreilles depuis qu’il m’avait été confié de superviser les déplacements de leur fille unique. Ce fut encore le cas ce soir-là. Installés sur mon matelas, prévu pour recharger mes batteries par induction, mes capteurs percevaient leur échange. J’étais dans le salon et eux dans la cuisine.

- J’ai pleine confiance en Rex. Bien plus qu’en cette nounou que l’on engageait pour cela. Les machines ne sont pas corruptible Rose! Elles ne peuvent pas être achetées par de l’argent. Elles se contentent de faire ce qu’elles sont censé.

- Je… Je ne sais pas Wiliam. Dès la première journée je ne le trouvais pas très rassurant avec cette apparence qu’il a et puis… Je suis très réticente à lui laisser ainsi notre fille. Comment fais-tu pour être si confiant? Il n’est peut-être pas corruptible, mais il n’est pas à l’abri d’un bogue ou d’un virus.

- C’est un modèle récent et fiable. Un androïde prévu pour le maintien de l’ordre. Les citoyens n’ont normalement pas accès à ceux-ci. On a cette chance à cause de mon entreprise en sécurité. Il est à la pointe de la technologie. Ce n’est pas le premier venu qui pourrait lui jouer dans la tête. Qui plus est, ils doivent passer des tests très stricts avant d’être livrés pour assurer leur qualité.

- Ça reste que je préfère un humain…

- Fais-moi confiance, Rose. Engela est en parfaite sécurité avec lui. Je confirais sans hésitation ma vie à Rex. Il se montrera encore plus utile lorsque l’on voudra sortir le soir. Tu n’auras plus à être aussi regardante sur la gardienne. Il sera là pour superviser. Ça va nous permettre de regagner une partie de notre vie sociale. Tu te souviens comment tu adorais que l’on sorte avec ton couple d’amis? On pourra recommencer sans que tu sois anxieuse.

- Je présume…

- Laisse-lui une chance, Rose. Laisse-moi une chance de te prouver ce que j’avance. S’il te plait. Une seule.

Un long silence ce fut. Si prenant que je relevai ma tête pour observer l’état de ma propriétaire. Le demi-muret, séparent la cuisine et le salon, me permettait de voir ce qui se passait sans qu’il soit nécessaire que je me lève. L’analyse de sa gestuelle et de ses traits faciaux me révéla qu’elle était en réflexion. Les humains et leur sentiment. Ils étaient toujours si lents à prendre une décision logique.

- D’accord. Par contre, je tiens à ce qu’il y est une gardienne lorsqu’on sort.

- Oui, bien sûr. Après tout, il ne peut pas cuisiner ni la border. Il n’est pas là pour cela.

Wiliam s’approcha de sa femme et l’enlaça. À cette scène, je déposai ma tête contre mon matelas. Leur différend était réglé, pourtant mes circuits, par souci d’être prêt à toute éventualité quant à ma fonction de protecteur, analysaient qui des deux j’aurais dû protéger en cas d’altercation. La solution me vint vite. Elle coulait de source. C’était le père. Il avait le tempérament pour s’occuper et veiller sur Engela. Les contraintes extérieures avaient peu d’emprise sur lui. Il avançait en regardant droit devant. Un pragmatique. Une machine de chair. Il pourrait préparer leur enfant à voler de ses propres ailes. Rose quant à elle… Rose… Cette chère Rose. Faible et anxieuse. Elle s’entourait d’un monde d’idylle.
__________________________________________________


Derrière l'écran

PSEUDO : Éos
ÂGE : 22 ans
OÙ AS-TU CONNU EXANTROP ? Google :P
AVATAR : original de Robert Chew
UN PETIT MOT ? Un peu inquiet, à cause du sujet de crise dans le fils rouge. Hormis cela, ça va oo
J'AUTORISE UNE INTERVENTION SAUVAGE DU PLAISANTIN ? Oui



Dernière édition par Akela le Mer 30 Aoû - 14:40, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grim
avatar
Artilect


Mails : 156
Double-compte : Esha Lemire
Surnom : Grimmouille
Emploi/loisirs : Héroïne, cannabis, LSD, demandez mes hallucinogènes !
Portrait robot : - Manipulateur
- Observateur
- Délicatesse zéro
- Curieux
- Philosophe
- Adore les livres et les contes
- Détraqué
- Fou
- Méchant
- Possède deux poissons rouges
- Possède un capital choupitude profondément caché
- Dealeur option marchandage possible
- Intelligent
- A l'air très humain, sa condition d'androïde ne saute pas aux yeux.

Bug en #0000ff

RP : 2/3


Bienvenue mon fidèle toutou ! rainbow sheep


Le Grim aime le bleu : #0000ff
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antoine Dastre
avatar
Réfractaires


Mails : 388
Surnom : L’illusionniste.
Emploi/loisirs : Agent infiltré d'Exovedat chez les réfractaires, écrivain, orateur, magicien.
Portrait robot : - 37 ans.
- Fumeur.
- Grand lecteur.
- Parle très lentement car réfléchi ses mots.
- Adore le théâtre.
- Vouvoie tout le monde.
- ENFP "Inspirateur"
- Semble désespérément attiré par les causes perdus comme les artilects et Léandre.




Hey, bienvenue !
Ne t'inquiète pas trop pour le sujet de crise. On se porte plutôt bien en ce moment <3


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'Archiviste
avatar
PNJ


Mails : 279


Akeeee ♥
Je suis heureuse de voir ce toutou ici et j'espère que tu finiras cette fiche (ce pauvre pré-déf a été pris plus d'une fois mais jamais la fiche n'a été fini ;___;)

Impatiente de voir ce que tout cela donnera! Et oui le sujet de crise est un peu périmée, on est reparti. Doucement certes mais bel et bien /o/

En tout cas, si tu as des questions hésite pas, je suis là pour ça ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://exanthrop.forumactif.org
Akela
avatar


Mails : 2
Double-compte : test


Merci à vous <3

Le pauvre A'ke D:
Je vais m'y accrocher comme une puce dans ce cas èé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wrathia Bellombre
avatar
Réfractaires


Mails : 18
Double-compte : Non
Age du Montréalais : 24
Emploi/loisirs : Responsable administrative d’université
Portrait robot : ~ Fiche
~ Résumé
~ Wrathia vous renseigne en FireBrick ou B22222
~ Carrière de chanteuse abandonnée à ses 17 ans lorsqu'elle a perdu son frère
~ Polie, sociale, patiente et attentive
~ Légèrement paranoïaque, mal à l'aise avec les androïdes, déteste perdre son temps, un peu trop franche
~ Se déconnecte très doucement, mais sûrement



Hello et bienvenue !



~ Wrathia vous renseigne en FireBrick ou #B22222
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nelïya Fox
avatar
Humains


Mails : 180
Double-compte : /
Surnom : Nel / Lïya
Emploi/loisirs : Detective Privé
Portrait robot : .
-Équipière de Faust Wolfhart
-Soeur jumelle de Zackarito Fox
-Taquine
-Curieuse
-Pas du matin
-A l'alcool dépressif
-Plutôt pauvre
-Couleur : #AE7B15


Akela ... Ce prédéfini de mon coeur... Moi aussi je veux un robot chiiiiennnn !
Des bisous de bienvenue !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kimi Lesage
avatar
Androïdes


Mails : 117
Double-compte : Aucun
Emploi/loisirs : Ecolier
Portrait robot :
- Apparence d'un garçon de 11 ans
- Têtu
- Renfrogné
- Moqueur
- Solitaire
- A une certaine étoffe


J'ai super hâte de voir ce qui va se passer en jeu !

Bon courage pour la fiche du coup !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Le chemin de mes sentiments [en création]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Project d'un construction d'un chemin de fer reliant Haïti à la Dominicanie
» Règles de création de persos
» La boutique de création de Musika {Ouvert}
» Demande de création d'un club
» création persos

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Exanthrop :: Personnages :: Identification-
Sauter vers: