Encourage la rébellion

1 - 2 - 3

Liens utiles

Contexte
Intrigue
Scénariis
Effectif
Pinterest
Playlist

Nouveaux validés


Les Partisans

CHRONOSREP

Wanted
Montréal, 2047. Une foule anarchique et cosmopolite fourmille le long de la rue sainte Catherine. L’armada populaire est multicolore de peau tandis que les corps sont mécaniques, de chair ou métis. Homme et androïde, chacun est différent mais tous sont identiques dans la masse, individu désintéressé et trop pressé, croisant l’autre sans même le regarder, les yeux rivés sur les vitrines ou sur son nouvel objet connecté et déjà démodé. C’est une tourbe de bras et de jambes. murmurent certains. Toutes ces conneries, ça sera la mort de l’être humain, ajoutent d’autres. Vous n’y êtes pas , renchérit un dernier, cette foule polymorphe, insaisissable, c’est la vie, le mouvement, le progrès.
C’est la danse des humanités.
Intrigue
Divergence // Suite à la catastrophe de la AH exposition, des groupes anti-androides se forment tandis que les industriels essayent de séduire de nouveau les acheteurs…
Léandre Luissier ▬ présent
George adamsmp

▬ MAJ et intrigue 2 : 25 aout 2017
▬ Ouverture d'Exantrop le fin mai 2016

Partagez | 
 

 Wrathia Bellombre - Réfractaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Wrathia Bellombre
avatar
Réfractaires


Mails : 19
Double-compte : Non
Age du Montréalais : 24
Emploi/loisirs : Responsable administrative d’université
Portrait robot : ~ Fiche
~ Résumé
~ Wrathia vous renseigne en FireBrick ou B22222
~ Carrière de chanteuse abandonnée à ses 17 ans lorsqu'elle a perdu son frère
~ Polie, sociale, patiente et attentive
~ Légèrement paranoïaque, mal à l'aise avec les androïdes, déteste perdre son temps, un peu trop franche
~ Se déconnecte très doucement, mais sûrement





NOM : Bellombre
PRENOM : Wrathia
SURNOM : /
ÂGE : 27
METIER/OCCUPATION : Responsable administrative d’université
NATIONALITE : Canadienne

Réfractaire

Physique

La première chose qu’on remarque chez elle est généralement sa couleur de cheveux. Sa crinière de feu d’un rouge vif est bien entretenue. Ils sont courts et naturellement bouclés, encadrant son visage et lui donnant de la dimension. Elle ne détonne pas particulièrement dans la foule pour autant, maintenant que toutes les couleurs de cheveux sont présentes au travers de la population. Pourtant, ils subliment son visage angulaire et très ovale. Ses yeux d’un bleu clair et presque turquoise n’en sont que plus remarquables encore, à l’ombre de ses longs cils. Surtout qu’ils ne manquent jamais d’exprimer clairement ce qu’elle ressent, faisant d’elle un livre ouvert à qui se donnerait la peine de l’étudier quelques instants. Ses lèvres sont rosées et plutôt pleines sans être « pulpeuses » pour autant. Il n’est pas rare que sa bouche soit étirée en un sourire sincère ou taquin. Ne reste plus que son nez, plutôt petit et discret, comme s’il avait peur de déranger, de se faire remarquer ou de gâcher l’harmonie de ses traits.

Le reste de son physique est plutôt banal et agréable. Ses longues jambes la portent avec grâce depuis les talons de ses bottes qui galbent ses mollets. Elle n’aime pas ses pieds et ne se promène donc jamais pieds nus, même chez elle. Ses cuisses, un peu plus importantes, soutiennent son poids et lui donnent un bon équilibre. Ses fesses se montrent sans être proéminentes sous la courbure de son dos. Son petit ventre est généralement sagement rangé dans ses corsets qu’elle affectionne tant. D’ailleurs, leur présence est la seule chose qui lui donne une poitrine aussi volumineuse sans quoi, celle-ci serait un peu perdue dans ses robes. Son nombril est orné d’un petit grain de beauté qui se trouve au-dessus de lui, légèrement vers la droite. Ses épaules ont l’air frêles, tout comme ses bras qui sont plutôt fins. Pourtant, les muscles cachés en dessous ne sont pas toujours ménagés, il ne faudrait pas s’y tromper. Elle aime porter des vestes avec un peu de fourrure ou des plumes qui entourent sa nuque toujours libre de bijoux. Sa silhouette est ordinaire et elle ne se maquille que pour sortir, hors de question de le faire tous les matins pour aller travailler.

Wrathia possède également trois styles vestimentaires bien distincts. Dans le cadre professionnel, elle se sent le plus à l’aise en portant un pantalon noir et cintré ou légèrement plus ajusté. Les jupes longues lui donnent un air trop prude à son gout. Avec ceci, une chemise propre et sans faux plis, blanche, noire ou de couleur pastel. Ses chaussures de travail sont majoritairement plates et élégantes, mais assez confortables pour lui permettre de marcher à longueur de journée comme c’est parfois le cas. Lorsqu’il s’agit de s’habiller pour une soirée, une robe de circonstance, jamais plus courte que ses genoux, et des talons seront ses indémodables. Il serait dommage de ne pas profiter des nano-textiles pour porter des chaussures qui autrement seraient un vrai cauchemar ! Pour le reste, son décolleté sera plus ou moins raisonnable selon l’occasion et ses intentions. Pour tout le reste du temps, lorsqu’elle n’est pas en jogging dans une salle de sport, elle portera souvent un jean ou une jupe courte en fonction de la température, une paire de baskets ou des ballerines et un t-shirt décoré de motifs ou de références à ce qu’elle aime.

Caractère

L’attitude de Wrathia est relativement changeante. Comme la plupart, tout dépend du contexte, de l’interlocuteur et de son humeur. Pourtant, il y a certains traits de sa personnalité qui restent intacts et qui sont les principes de vie qu’elle s’impose. Une facilité qu’elle applique dans son métier est sa politesse et son respect d’autrui. Elle reste naturellement cordiale dans bien des situations délicates, sans tomber dans le sarcasme ou le cynisme. Sa voix est calme et posée, elle est persuadée qu’exprimer ses pensées n’est pas synonyme de persuasion ni d’un manque de considération et applique ce principe afin de le démontrer. L’écoute et la compréhension de l’autre sont pour elle la clé d’une bonne entente. Ceci lui a servi à désamorcer des conflits bien plus d’une fois. En contrepartie, si l'on cherche à la persuader, ou à lui faire changer d’avis, elle aura d’autant plus tendance à se refermer dans son point de vue et à arrêter d’écouter. Elle changera de sujet, ignorera la personne pour parler avec quelqu’un d’autre, ou s’éloignera tout simplement. La jeune femme déteste par-dessus tout avoir l’impression de perdre son temps, et c’est exactement ce qu’elle ressent dans ces moments-là. Inutile de lui demander une opinion sincère, si c’est pour ne pas l’écouter ou lui dire qu’elle a tors en dehors d’une conversation argumentée et civilisée.

Un autre de ses principes est qu’elle tente souvent de rester positive. Se morfondre, se laisser aller à la déprime, ce n’est pas vraiment son genre. Elle préfère essayer, tant bien que mal, de cacher ses soucis, même si ça veut dire ne pas se rendre compte elle-même que quelque chose cloche. Wrathia passera ainsi plus de temps à s’inquiéter et à s’occuper des proches à qui elle tient réellement qu’à elle-même. Pour ce qui est de se confier, elle ne le fera qu’avec une personne de confiance. Quelqu’un qui est capable de lui dire ce qu’elle a besoin d’entendre et non pas se contenter de ce qu’elle veut entendre. Elle aime les personnalités franches, au moins, elle sait à quoi s’en tenir avec eux. Encore une fois, elle fait la distinction entre le fait d’être franc et l’insulte gratuite. De même, lorsqu’elle n’apprécie pas quelqu’un, elle le lui fera savoir d’une manière ou d’une autre. Elle n’ira pas le rabâcher sans arrêt, et saura travailler avec la personne en question si besoin, mais inutile de s’attendre à un sourire ou à un compliment de sa part. Cette facette lui a déjà joué des tours, mais elle a très peu souvent eu des regrets à cet égard.

Puisqu’elle a également comme responsabilité de s’occuper de personnalités fortes et à problèmes, les humains ne l’impressionnent pas facilement. Que ce soit à tort ou à raison, elle met souvent du temps à prendre une menace au sérieux de leur part. Ceci, qu’elle soit dirigée contre elle ou contre leur propre personne. N’étant pas psychologue scolaire, le pire lui est souvent évité, mais quelques professeurs peuvent faire appel à elle comme intermédiaire. Il y a pourtant quelques exceptions à tous ces beaux principes. Elle n’est pas parfaite, loin de là, et les situations qui peuvent lui faire perdre son sang-froid existent bel et bien. Ses récentes démarches afin de se déconnecter lentement l’ont rendue plus informée sur ce sujet, mais également légèrement trop méfiante. Sans aller jusqu’au mot paranoïaque, elle passe bien trop de temps à réfléchir et à imaginer qu’elle est suivie ou que quelqu’un prendrait la peine de demander à son androïde de la surveiller ou de récolter ses données. De même, elle peut feindre l’ignorance et la confiance jusqu’à un certain point. Quelqu’un qu’elle n’apprécie pas et qui chercherait à la faire sortir de ses gonds n’aurait qu’à enfoncer le couteau dans la plaie. Son frère reste toujours un sujet sensible pour elle et Wrathia ne se laissera pas marcher sur les pieds, pouvant se montrer hautaine si elle en ressent le besoin.

Histoire

Petite, Wrathia était une enfant taquine, joyeuse et relativement sage. Elle aimait fort son grand frère, sauf lorsqu’il l’embêtait ou lui tirait les cheveux. Elle admirait son père, qui était producteur dans le domaine de la musique, tout comme sa mère, une pianiste avec un groupe de fans assez important pour leur permettre de vivre très confortablement. Malgré le travail populaire et apprécié que ses parents créaient, traduisant la synergie et leur amour mutuel en notes de musique, la jalousie était un problème fréquent dans leur couple. Ethan ne produisait pas exclusivement avec sa femme, et les jeunes artistes féminines ne reculaient souvent devant rien pour gouter à la lumière des projecteurs, se montrant fougueuses et charmantes. Qu’ils se soient tous deux rencontrés dans les mêmes circonstances n’arrangeait rien. De son côté, Madison Bellombre jouait également dans un orchestre. Elle aimait autant se donner en spectacle que faire partie d’un ensemble harmonieux et se voir participer à des œuvres de tout genre utilisant des supports musicaux classiques. Ainsi, la petite Wrathia les avait vu se disputer un peu plus souvent que beaucoup d’autres enfants. C’était les seuls évènements qui la poussaient à aller se réfugier dans la chambre de son frère, profitant de son étreinte chaleureuse. Elle n’était pas la seule à s’inquiéter pour eux et à souhaiter que ça s’arrête.

La petite tête rousse était donc très proche de son grand frère Nathan. Il avait été fortement encouragé à faire carrière, lui aussi, dans le domaine de la musique. Heureusement, personne n’avait insisté lorsqu’ils avaient compris qu’il n’en serait jamais ainsi. Il était passionné par l’informatique, la technologie, et pas celle qui permettait de divertir des foules, mais celle qui permettait de soigner les autres. Cette évolution avait apporté deux conséquences dans les relations familiales. Wrathia étant la petite dernière et passant son temps à chanter, mettant tout son petit cœur dans sa voix, Nathan se sentait laissé de côté. De plus, la pression exercée sur Wrathia et sur sa pratique du chant avait grandi en même temps qu’elle. Avoir un frère qui ne faisait pas partie du milieu, mais qui la soutenait et avec qui elle avait une relation exclusivement fraternelle était une véritable ancre. Ses parents avaient du mal à la regarder grandir sans tenter de la façonner pour correspondre à la parfaite carrière de chanteuse dont ils voyaient en elle le potentiel. Ils étaient à la fois ses professeurs, ses futurs producteurs et ses parents encourageants, mais intransigeants. Ethan en particulier avait toujours embrassé l’évolution musicale que leur apportaient les androïdes développés dans ce domaine. Ils le motivaient à se dépasser et à montrer que l’homme ne pouvait être remplacé dans tous les domaines.

En grandissant, et jusqu’à son adolescence, Wrathia était devenue de plus en dépendante de son frère. Il était une bouffée d’air frais, une parenthèse en dehors de la chanson. Il lui permettait de ne pas se noyer dans cette bulle faite par ses parents et la médiatisation qu’ils commençaient à créer autour d’elle. Parfois, elle ne chantait rien que pour lui, isolés dans son bureau, pendant qu’il travaillait sur ses propres projets. Malheureusement, lorsqu’elle avait environ dix-sept ans, son frère eut un accident, il était mort sur le coup. Une perte nette et si fulgurante. Wrathia était dévastée. Elle avait pleuré toutes les larmes de son corps, et comme un électrochoc, elle avait commencé une crise d’adolescence d’une rare virulence. Dès lors, la jeune ado refusa catégoriquement de chanter, peu importe les circonstances. Elle changea radicalement la direction de ses études. Se teindre les cheveux en rouge n’était pas un changement radical pour une fille rousse, mais elle n’était pas obligée de donner un sens à chacun de ses choix, ou bien ? Le coup de grâce était pour elle la décision de ses parents d’acheter un androïde « membre de la famille » afin de remplacer Nathan. Ils voulaient remplacer son frère. Ils voulaient le faire incarner par une machine froide et sans vie. Cette décision l’avait enragée, et elle avait refusé tout contact avec ce dernier. La petite dernière n’avait partagé aucun de ses souvenirs, n’avait donné aucune anecdote.

Le pire était peut-être que, étant censé représenter son frère, l’androïde ne lui en avait jamais tenu rigueur. Aussi, dès qu’elle eut fini ses études, elle avait mis toute son énergie pour trouver un travail. Elle n’avait que trop trainé, et était toujours restée le plus longtemps possible dans l’établissement de ses études. Elle avait tenté de rester « normale ». Elle se faisait des amis, avait eu un petit ami aussi qui lui servait d’excuse pour ne pas rentrer chez elle. Pourtant, le temps passait toujours bien trop lentement, et combien de fois était-elle allée pleurer dans les bras d’un garçon qui avait bien d’autres choses en tête pour la consoler ? Elle s’était reprise en main à l’obtention de son master. Les médias avaient déjà assez versé d’encre sur son compte. Heureusement, le sujet les avait vite lassés et elle n’était pas si connu que ça. Wrathia avait saisi la première occasion et avait quitté le foyer familial. À ses yeux, le lieu n’avait plus rien d’un foyer. Miranda était elle aussi plus que bouleversée par la perte de son fils, la rendant encore plus protectrice et jalouse à l’égard du seul compagnon qu’il lui restait encore.

C’est ainsi que la jeune femme qu’était devenue Wrathia avait doucement gagné en importance dans l’université et en était désormais au poste de responsable administrative de l’université. Elle se chargeait des dossiers des étudiants et, lorsque le temps le lui permettait, n’hésitait à s’entretenir avec eux des moindres problèmes qu’ils rencontraient. Ses longues études lui permettaient de comprendre plus facilement leur point de vue et de leur apporter des solutions adaptées. Elle se plaisait dans ce job, même si elle redoutait que des androïdes ne viennent remplacer les dernières interactions humaines qu’avaient les élèves. La décision de ses parents avait incrusté en elle un ressentiment et une opinion forte et tranchée au sujet des androïdes. Elle avait beau être ouverte d’esprit, patiente et à l’écoute, c’était le seul sujet sur lequel elle ne ferait pas de concession. Elle n’était pas violente, même verbalement, mais le sujet finissait toujours par être coupé court. La jeune femme évitait leur interaction autant que possible et en était venue à tenter de se déconnecter petit à petit. À force de forums épluchés, de questions posées et de bidouilles sur ses propres équipements, elle s’était rendu compte que l’aide semblait souvent venir d’une seule et même personne. C’est ainsi qu’elle avait fait la rencontre de Chris. C’était un petit génie en informatique et il avait sensiblement le même âge qu’elle. Ils s’étaient donné rendez-vous une ou deux fois et s’étaient liés d’amitié, ou peut-être un peu plus qui sait ? Ils se rendaient mutuellement service, lui pour sécuriser et réduire ses données et ses besoins de technologie, et elle pour sa « paperasse » administrative.

En somme, elle semblait enfin à nouveau retrouver un peu d’équilibre dans sa vie. La question était, pour combien de temps.

Informations en vrac

Quel est votre avis par rapport aux Androïdes ?
Pour en revenir à sa relation avec les androïdes, elle ne les aime pas. Elle saura tolérer leur présence la tête haute, mais préfèrera toujours s’en éloigner si la situation se présente. Ceci ne veut pas dire qu’elle ne se tient pas informée à leur sujet. Le dicton « garde tes amis près de toi et tes ennemis encore plus près » pourrait être une inspiration pour elle. Wrathia ne les considère pas comme des ennemis, mais se rassure comme elle peut en étant informée à leur sujet. Beaucoup disent que les réfractaires ne sont que des peureux, mais dans ce cas, les exovedats sont bien pire que des ignorants. Elle est mal à l’aise en leur présence et n’aime pas avoir à faire à eux, et encore plus à ceux du type « membre de la famille ». Elle conçoit tout à fait que certains n’aient plus les capacités de continuer à vivre sans eux, mais reste persuadée qu’une alternative plus chaleureuse et humaine est possible et favorable. Elle sait que l’évolution de la technologie ne sera pas arrêtée pour cela, mais s’assurer que les conséquences de toute cette technologie sont maîtrisées est pour elle une absolue priorité. Elle a la nette impression que les conséquences de ses androïdes sont totalement hors de contrôle et tout comme elle ne confierait pas une arme à une personne incapable de la manier, elle se dit que l’humanité n’est pas encore capable de gérer les androïdes. Elle se cachera volontiers derrière sa façade professionnelle, mais un peu plus froide si elle doit interagir avec eux.
Quel est votre avis par rapport aux Humains ?
Son avis par rapport aux humains et très vague et très simple à la fois. C’est au cas par cas. Certains sont ses amis, d’autres ses ennemis. Elle en trouve certains intelligents et d’autres totalement stupides. Son avis des humains dépend de l’humain dont il est question.
Quel est votre avis par rapport aux Réfractaires ?
Elle a plus facilement tendance à s’associer et à s’entendre avec des réfractaires. Même si elle ne fait partie d’aucun groupe et qu’elle ne participera pas à une manifestation ou à de la violence à l’encontre d’androïdes, elle partage certains de leurs arguments. De plus, elle est certaine de ne pas être confrontée à des androïdes en leur compagnie. La seule chose qu’elle pourrait leur reprocher serait d’essayer de la convaincre de manifester ou de rejoindre un groupe afin de se faire entendre.
Quel est votre avis par rapport aux Exovedat ?
Elle les considère comme des êtres humains, s’ils le sont. Elle n’est pas d’accord avec eux, mais sera tout à fait apte à tenir une conversation et même à les apprécier si le débat sur les androïdes et les artilects n’est pas constamment ramené sur le tapis. Après tout, on est rarement du même avis que tous ses amis sur tous les sujets, rien ne l’empêche d’en apprécier. Elle sera juste particulièrement attentive à ses paroles afin de ne pas les vexer de manière non intentionnelle.
Quel est votre avis par rapport aux Artilect ?
Si la jeune femme avait connaissance de leur existence, elle ferait d’eux la preuve que l’humanité a totalement perdu le contrôle sur la technologie qu’elle a développée. Cela représenterait le problème de trop de la technologie. Si les androïdes ne lui font pas peur, ce serait certainement le cas des artilects. Elle s’en méfierait énormément et si elle le pouvait, elle demanderait certainement leur destruction. Pour ça faut-il encore savoir les différencier de la population et des androïdes conventionnels. Elle les considèrerait un peu comme des bombes à retardement. Tant qu’ils sont inoffensifs, tout va bien, mais il suffit d’un seul faux pas, et l’Homme sait si bien être maladroit, et tout leur explosera à la figure, et le résultat sera loin d’être beau à voir.

Derrière l'écran

PSEUDO : Nelyae
ÂGE : 24 ans
OÙ AS-TU CONNU EXANTROP ? J'ai voyagé de partenaire en partenaire depuis le forum de Marbrume
AVATAR : Red personnage principal du jeu vidéo Transistor
UN PETIT MOT ? J'aime les hiboux et les cookies !
J'AUTORISE UNE INTERVENTION SAUVAGE DU PLAISANTIN ? Oui, je suppose ?



Dernière édition par Wrathia Bellombre le Mer 16 Aoû - 23:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grim
avatar
Artilect


Mails : 164
Double-compte : Esha Lemire
Surnom : Grimmouille
Emploi/loisirs : Héroïne, cannabis, LSD, demandez mes hallucinogènes !
Portrait robot : - Manipulateur
- Observateur
- Délicatesse zéro
- Curieux
- Philosophe
- Adore les livres et les contes
- Détraqué
- Fou
- Méchant
- Possède deux poissons rouges
- Possède un capital choupitude profondément caché
- Dealeur option marchandage possible
- Intelligent
- A l'air très humain, sa condition d'androïde ne saute pas aux yeux.

Bug en #0000ff

RP : 2/3


Bienvenue !!!! rainbow sheep


Le Grim aime le bleu : #0000ff
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Wrathia Bellombre
avatar
Réfractaires


Mails : 19
Double-compte : Non
Age du Montréalais : 24
Emploi/loisirs : Responsable administrative d’université
Portrait robot : ~ Fiche
~ Résumé
~ Wrathia vous renseigne en FireBrick ou B22222
~ Carrière de chanteuse abandonnée à ses 17 ans lorsqu'elle a perdu son frère
~ Polie, sociale, patiente et attentive
~ Légèrement paranoïaque, mal à l'aise avec les androïdes, déteste perdre son temps, un peu trop franche
~ Se déconnecte très doucement, mais sûrement



Merci beaucoup ! ^^



~ Wrathia vous renseigne en FireBrick ou #B22222
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'Archiviste
avatar
PNJ


Mails : 310


Wratthiiiaa ♥
Comme tu es belle. (voila, c'est dit ahah)

Cette fiche est claire et synthétique sauf à quelques petits moments que voila (je chipote toujours un peu sorry XD)

Citation :
"toutes les couleurs de cheveux sont présentes naturellement dans toute la population. "
Pas naturellement, c'est des teintures. ^^ Même si on comprend x))

Citation :
Les artilects en sont le parfait exemple. Son comportement avec eux se résumera généralement à les éviter ou à les ignorer

C'est un point que je dois d'urgence éclaircir/modifier dans le contexte (je viens de m'en rendre compte ahem...) mais en fait, pour le commun des mortels, l’existence des artilects n'est pas connue. Un robot qui a sa propre conscience, pour les gens, c'est de la science fiction. Sinon ça poserait vraiment des problémes.
Tu peux donc enlever cette partie :)
Par ailleurs, je pense que tu peux insérer la partie sur les androides dans ton caractére dans la partie avec les questions. Ce n'est pas obligé néanmoins. :)


Citation :
La jeune femme évitait leur interaction autant que possible et en était venue à tenter de se déconnecter petit à petit. C’est ainsi qu’elle avait fait la rencontre de Chris.
Je comprends pas bien la cause à effet là XD Si elle évite les androides, elle devrait pas s'interesser à un génie de l'informatique androide nan? OO



Pour la question des artilects, je te la laisse comme ça pour le moment, il faut que je vois comment traiter ce problème sur le fo :)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://exanthrop.forumactif.org
Wrathia Bellombre
avatar
Réfractaires


Mails : 19
Double-compte : Non
Age du Montréalais : 24
Emploi/loisirs : Responsable administrative d’université
Portrait robot : ~ Fiche
~ Résumé
~ Wrathia vous renseigne en FireBrick ou B22222
~ Carrière de chanteuse abandonnée à ses 17 ans lorsqu'elle a perdu son frère
~ Polie, sociale, patiente et attentive
~ Légèrement paranoïaque, mal à l'aise avec les androïdes, déteste perdre son temps, un peu trop franche
~ Se déconnecte très doucement, mais sûrement



L'Archiviste a écrit:

Citation :
"toutes les couleurs de cheveux sont présentes naturellement dans toute la population. "
Pas naturellement, c'est des teintures. ^^ Même si on comprend x))

J'ai légèrement reformulé la phrase quand même x)

L'Archiviste a écrit:

Citation :
Les artilects en sont le parfait exemple. Son comportement avec eux se résumera généralement à les éviter ou à les ignorer
C'est un point que je dois d'urgence éclaircir/modifier dans le contexte (je viens de m'en rendre compte ahem...) mais en fait, pour le commun des mortels, l’existence des artilects n'est pas connue. Un robot qui a sa propre conscience, pour les gens, c'est de la science fiction. Sinon ça poserait vraiment des problémes.
Tu peux donc enlever cette partie :)
Par ailleurs, je pense que tu peux insérer la partie sur les androides dans ton caractére dans la partie avec les questions. Ce n'est pas obligé néanmoins. :)

J'ai effectivement retiré le paragraphe sur les androïdes de son caractère et je l'ai synthétisé avec ce que j'avais déjà écris.
Pour les artilects, j'ai mis le paragraphe au conditionnel, ça ne change rien au fait qu'elle a la sensation que les androïdes échappent au contrôle des humains, juste que ça passe plus pour de la parano dans son esprit qu'un véritable argument.
J'en ai aussi profité pour m'étendre un peu plus sur son caractère et me rendre compte que je n'avais même pas donné d'exemple pour ses défauts, alors voilà !

L'Archiviste a écrit:

Citation :
La jeune femme évitait leur interaction autant que possible et en était venue à tenter de se déconnecter petit à petit. C’est ainsi qu’elle avait fait la rencontre de Chris.
Je comprends pas bien la cause à effet là XD Si elle évite les androides, elle devrait pas s'interesser à un génie de l'informatique androide nan? OO

Pour une fois que je ne voulais pas dire androïde, le mot s'est glissé là ! Le personnage de Chris était une idée de dernière minute ajoutée à son histoire pour marquer le changement de direction qu'elle a décidé de suivre, j'ai détaillé un peu plus la manière dont ils sont entrés en contact, et effectivement il s'y connait en informatique, mais pas en informatique androïde !

Voilà, j'espère que les changements que j'ai fais sont correctes



~ Wrathia vous renseigne en FireBrick ou #B22222


Dernière édition par Wrathia Bellombre le Jeu 17 Aoû - 18:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antoine Dastre
avatar
Réfractaires


Mails : 395
Surnom : L’illusionniste.
Emploi/loisirs : Agent infiltré d'Exovedat chez les réfractaires, écrivain, orateur, magicien.
Portrait robot : - 37 ans.
- Fumeur.
- Grand lecteur.
- Parle très lentement car réfléchi ses mots.
- Adore le théâtre.
- Vouvoie tout le monde.
- ENFP "Inspirateur"
- Semble désespérément attiré par les causes perdus comme les artilects et Léandre.




Bienvenue bienvenue ! Je confirme, très belle madame ohoh.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'Archiviste
avatar
PNJ


Mails : 310


Validation


Toutes tes petites modifications rendent la chose plus claire!
J'ai donc le plaisir de te valider! :)
En tout cas, j'aime beaucoup l'avis qu'elle a sur les androïdes, j'aime ce côté nuancé ♥

Question rp, je te propose d'envoyer un mp à Keyla Carpenter, elle n'en a pas encore et s'ennuit peut-être un peu!
Je ne te propose pas de rejoindre l'event car il est bientôt fini mais sache néanmoins que tu pourras bien sur t'intégrer à la suite!
Comme je t'en ai parlé sur la CB, tu peux aussi faire évoluer ton personnage sur le fait que Wrathia a un androide alter égo physique qui est aussi chanteuse... hasard? Je ne crois pas. 8'D
Si tu veux développer cette piste, je te mettrais en contact avec l'ancienne membre de Cybèle (même si elle va ptét bientôt revenir avec un autre perso.)

Bref... Bienvenue à la maison des jours paisibles ma vieille 8'D *offre une canne*

Voilà ! Maintenant tu es validé(e) ! Ton avatar et ton métier ont été ajouté automatiquement aux listes de référencement.

▬ Dans les plus bref délais ton dossier personnel sera créé ICI et tu pourras en faire ce que tu veux (explications).
▬ Si tu n'es pas SDF tu peux aller faire ta demande de logement.
▬ Et comme un androïde a normalement un propriétaire tu peux aller faire un tour sur ce sujet pour te trouver un propriétaire ou un androïde si tu es humain.
▬ Tu peux bien évidemment faire des demandes de RP, vérifie juste les demandes précédentes au cas où il y aurait compatibilité des demandes !
▬ Pour encourager les membres à s'impliquer dans le développement du forum, la partie secréte où sont gérés les events et les intrigues à venir t'est ouverte -selon ta volonté-. Tu peux ainsi donner ton avis, enrichir les idées ou juste regarder. Il suffit d'en faire la demande par MP à Léandre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://exanthrop.forumactif.org
Wrathia Bellombre
avatar
Réfractaires


Mails : 19
Double-compte : Non
Age du Montréalais : 24
Emploi/loisirs : Responsable administrative d’université
Portrait robot : ~ Fiche
~ Résumé
~ Wrathia vous renseigne en FireBrick ou B22222
~ Carrière de chanteuse abandonnée à ses 17 ans lorsqu'elle a perdu son frère
~ Polie, sociale, patiente et attentive
~ Légèrement paranoïaque, mal à l'aise avec les androïdes, déteste perdre son temps, un peu trop franche
~ Se déconnecte très doucement, mais sûrement



Merci beaucoup !



~ Wrathia vous renseigne en FireBrick ou #B22222
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Wrathia Bellombre - Réfractaire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Exanthrop :: Personnages :: Identification :: Validés-
Sauter vers: