Encourage la rébellion

1 - 2 - 3

Liens utiles

Contexte
Intrigue
Scénariis
Effectif
Pinterest
Playlist

Nouveaux validés


Les Partisans

CHRONOSREP

Wanted
Montréal, 2047. Une foule anarchique et cosmopolite fourmille le long de la rue sainte Catherine. L’armada populaire est multicolore de peau tandis que les corps sont mécaniques, de chair ou métis. Homme et androïde, chacun est différent mais tous sont identiques dans la masse, individu désintéressé et trop pressé, croisant l’autre sans même le regarder, les yeux rivés sur les vitrines ou sur son nouvel objet connecté et déjà démodé. C’est une tourbe de bras et de jambes. murmurent certains. Toutes ces conneries, ça sera la mort de l’être humain, ajoutent d’autres. Vous n’y êtes pas , renchérit un dernier, cette foule polymorphe, insaisissable, c’est la vie, le mouvement, le progrès.
C’est la danse des humanités.
Intrigue
Divergence // Suite à la catastrophe de la AH exposition, des groupes anti-androides se forment tandis que les industriels essayent de séduire de nouveau les acheteurs…
Léandre Luissier ▬ présent
George adamsmp

▬ MAJ et intrigue 2 : 25 aout 2017
▬ Ouverture d'Exantrop le fin mai 2016

Partagez | 
 

 Lies Milos [en cours]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
avatar



MessageSujet: Lies Milos [en cours]   Ven 28 Oct - 22:04



NOM : Milos
PRENOM : Matthew, personne ne l'utilise à part sa grand-mère
SURNOM : Lies, tout le monde le connaît sous cette identité
ÂGE : 26 ans
METIER/OCCUPATION : Il enchaîne les petits boulots : serveur, vendeur, aide-comptable ...
NATIONALITE : canadien

Humain

Caractère & Physique

A venir

Informations en vrac

Quel est votre avis par rapport aux Androïdes ?
Quel est votre avis par rapport aux Humains ?
Quel est votre avis par rapport aux Réfractaires ?
Quel est votre avis par rapport aux Exovedat ?
Quel est votre avis par rapport aux Artilect ?

Des informations en vrac, des détails,... Vous pouvez rajouter ce que vous voulez dans cette partie.

Histoire

On ne choisit pas toujours le cours de sa vie. On ne peut pas tout prévoir, ni tout anticiper. Parfois, l’avenir qu’on envisageait se fracasse méchamment la gueule et vous entraîne avec lui.

Il vous est déjà arrivé de vous arrêter cinq minutes, de regarder autour de vous, et de vous demander ce que vivent les personnes qui vous entourent ? Cette femme que vous un matin, et qui pleure dans sa voiture. Ces piétons entre lesquels vous slalomez d’un pas pressé. Ces gens à l’autre bout du monde. Non. Bien sûr que non. Vous n’y prêtez pas attention. Et souvent, comme nous tous, vous vous arrêtez à l’apparence physique et à la première impression que vous font ces inconnus.
Comme cet homme devant vous par exemple. Vous êtes tranquillement installé à la terrasse de votre café préféré. Il fait beau, il fait chaud, le soleil tape fort et les rues sont bondées. C’est l’été. Vous attendez votre amie tout en savourant un délicieux smoothie pastèque-pêche-framboise. Et face à vous donc, il y a ce serveur qui vous sourit et s’approche pour vérifier que vous ne manquez de rien. Vous le trouvez enjôleur. Il ne vous vient pas à l’esprit que cet homme, si charmant soit-il, ait vécu un drame qui l’a si profondément marqué que son existence toute entière a chaviré. Et pourtant … Derrière son sourire aimable et une courtoisie à toute épreuve, Lies n’est pas celui qu’il semble être. D’ailleurs, vous l’aurez deviné, ce n ‘est pas son véritable prénom. Le vrai, il l’a perdu il y a longtemps, en même temps que sa famille.

Il ne se souvient pas de tout car il était encore jeune. C’était une nuit d’été, alors que lui et ses parents auraient dû partir en vacances, que sa vie bascula. Des amis étaient venus manger à l’improviste. Alors, parce que l’alcool et la fatigue le commandaient, il fut décidé de reporter le départ au lendemain matin. La maison qui aurait dû être vide ne l’était pas. Et le premier à en être surprit fut sans aucun doute le cambrioleur qui pensait pouvoir la vider en toute impunité. Sous la panique, il vida son chargeur sur les parents de Lies. Chance ou malchance, toujours est-il que le petit garçon en réchappa. Physiquement intact. Psychologiquement anéantit après avoir assisté à cette scène.

L’esprit humain est complexe, et face à un tel coup du sort chacun réagit différemment. Chaque jour le prouve en repoussant encore plus loin les limites de notre ignorance.
Personne ne parvint à comprendre la réaction du « miraculé » comme on le surnommait. Confié à la garde de sa grand-mère il s’est d’abord muré dans un profond mutisme. Et lorsqu’il en sortit des mois plus tard ce n’était plus le même. L’enfant que tous connaissaient sous le prénom de Matthew était mort cette nuit-là avec ses parents. A la place il y avait Lies.

La tristesse était telle et l’incompréhension si grande, que le petit garçon qu’il était ne parvint pas à gérer la douleur qui le ravageait. Il n’arrivait pas à en parler, à l’extérioriser, alors il préféra détruire tout ce qu’il était pour ne laisser à la place que cette image de façade.
Lies est éphémère, il n’a pas vocation à vivre vieux, il le sait. Il a essayé une fois de mettre fin à ses jours en se jetant sous les roues d’une voiture. Mais là encore il en réchappa. Son geste avait terriblement blessé sa grand-mère, la seule famille qui lui restait, aussi décida-t-il de ne plus attenter à sa vie tant que Lili serait de ce monde.

Reprendre une vie normale ne fut pas simple au début. Pendant quelques années Lies ne retourna pas à l’école. Sa grand-mère se chargea de son éducation.  Elle s’assura qu’il ne manque jamais de rien. Ils sortaient beaucoup, Lies voyait d’autres enfants, et petit à petit il reprit le fil de sa vie. Mais quelque chose restait cassé en lui, et malgré les efforts de Lili rien ne changeait. Elle seule l’appelait encore Matthew. Pour les autres il était Lies, tout simplement. Et plus les années passaient, plus elle voyait son petit-fils adoré dépérir sans parvenir à apaiser sa douleur. Pourtant il passait maître dans l’art de tromper son monde. Il avait appris à dissimuler ses émotions afin de coller au mieux à l’image qu’on en attendait. Oh bien sûr il n’y arrivait pas toujours, après tout il restait humain.
Cela ne l’empêcha pas de retourner à l’école et de poursuivre des études. Il termina parmi les meilleurs de sa promo ; faisant ainsi la fierté de sa grand-mère. Versé dans le commerce et le management, cela lui permit de trouver rapidement un emploi. A vrai dire, il fallait bien lui reconnaître une chose : une magnifique capacité à nouer des contacts. Bien utile pour se faire pistonner à dire vrai. Après avoir obtenu son diplôme, il a enchaîné les petits boulots sans jamais prétendre à plus. Lies n’a pas d’ambition, que ce soit professionnellement ou même personnellement. A quoi bon puisqu’il ne tient pas à la vie ? Inutile de lancer de grands projets quand on sait que de toute façon on ne les mènera pas à terme. De ce fait, il se contente de faire en sorte de subvenir à ses besoins.

Dans sa vie privée ça n’a jamais été plus glorieux. Il habite avec sa grand-mère et n’a donc que peu d’intimité. Pour autant il n’a jamais souhaité prendre d’appartement, là encore pour les mêmes raisons. Il n’a jamais eu non plus la moindre relation amoureuse sérieuse. Les amourettes d’enfance ne comptent pas vraiment. En grandissant, il a au moins pu profiter de l’alcool et des coups d’un soir pour assouvir ses envies les plus animales.

Sa vie est assez fade au final. Pour qui le croise, comme vous qui vous êtes arrêté à la terrasse du café qui l’emploie, c’est un homme sympathique et charmant. On ne s’interroge pas plus que ça.  On ne s’interroge jamais sur autre que soi-même.

Derrière l'écran

PSEUDO : Je suis la vengeance, je suis la nuit, je suis .... GRIM !
ÂGE : 25 ans toujours
OÙ AS-TU CONNU EXANTROP ? Une madame poisson m'en a parlé  sifflote
AVATAR : Rokudo Mukuro
UN PETIT MOT ? Bouba Bouba mon petit ourson, tu roule et tu glisse sur la blanche blanche neige !!!!
J'AUTORISE UNE INTERVENTION SAUVAGE DU PLAISANTIN ? Bien sûr !

Revenir en haut Aller en bas
Caïn
avatar
Androïdes


Mails : 267
Double-compte : PMS
Emploi/loisirs : Boxeur (illégal)
Portrait robot :

dix ans • type-3 elite 2087 • canadien anglophone - francophone • surentraîné et redoutable adversaire • battu par son propriétaire • ne s'est jamais rebellé • état physique déplorable • programme dépassé et nombreux algorithmes hors-service • aucun caractère • respecte les lois de la robotique • comportement placide
biorsaes


MessageSujet: Re: Lies Milos [en cours]   Sam 29 Oct - 11:59

Courage. joywave


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Lies Milos [en cours]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» cours de latin
» Cours informatique
» Amphi pour les cours de Ninjutsu
» Cours d'utilisation du sabre (Ouvert à tout le monde)
» Faut-il un cours de littérature ou un cours de Français !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Exanthrop :: Personnages :: Identification :: Rebuts-
Sauter vers: