Encourage la rébellion

1 - 2 - 3 - 4

Liens utiles

Premiers pas
Règlement
Contexte & co
Groupes
Effectifs et listes
Fiche de présentation
Partenaires
Questions
Pinterest
Scénarii
Playlist

RPs libres



Nouveaux venus



Les Partisans

CHRONOSREP

Wanted

Montréal, 2047.

Une foule anarchique et cosmopolite fourmille le long de la rue sainte Catherine. L’armada populaire est multicolore de peau tandis que les corps sont mécaniques, de chair ou métis. Homme et androïde, chacun est différent mais tous sont identiques dans la masse, individu désintéressé et trop pressé, croisant l’autre sans même le regarder, les yeux rivés sur les vitrines ou sur son nouvel objet connecté et déjà démodé.

C’est une tourbe de bras et de jambes. murmurent certains. Toutes ces conneries, ça sera la mort de l’être humain ajoutent d’autres. Vous n’y êtes pas , renchérit un dernier, cette foule polymorphe, insaisissable, c’est la vie, le mouvement, le progrès.

C’est la danse des humanités.


Plus?
Intrigue
Event 1 : Convergence [lien] - Quinzième édition de la Robotic for humans Exposition. La foule abonde mais tout se passera t-il bien?
Léandre Luissier ▬ admin
profilmp
Grim ▬ modo
Profilmp

We need you !

▬ 12/03/17 : V2, intrigue 1.
▬ Ouverture d'Exantrop le 23/05/2016

Partagez | 
 

 kikoo cookie || Alex

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité
avatar



MessageSujet: kikoo cookie || Alex   Dim 23 Oct - 16:46

Bryan faisait des cookies.
Enfin, il aurait été plus juste de dire que Bryan tentait vainement de créer une nourriture comestible de forme arrondie à base de pâte sucrée et de chocolat. L'opération semblait périlleuse et nécessitait toute sa concentration, aussi ne cessait-il de lancer des noix à vue sur les androïdes qui avaient le malheur de passer par la cuisine. Tous en fait, et comme son ordre de bienheureux propriétaire humain fut seulement "faites pas chier", iClibi vint même lui proposer son aide, ce qui acheva de le mettre en rogne. Elle ramassa deux coups de canne bien mérités avant de s'en retourner se prostrer devant la porte d'entrée comme à son habitude. Bryan faillit se ruer sur elle et lui arracher la tête quand il entendit la sonnette, avant de se rappeler qu'on ne pouvait pas sonner de l'intérieur. Il lui gueula d'ouvrir et elle s'exécuta pendant qu'il s'essuyait les mains à un torchon dont il était plus probable qu'il les lui salisse. Qui pouvait bien sonner chez lui à la nuit tombée ? Bon, il était tôt, on était en automne, mais à part Grim qui aurait eu besoin d'il ne savait trop quoi, le nombre de personnes susceptibles de passer chez lui en sonnant poliment était égal à zéro.
Ah. C'était l'autre là.

_ Ah salut ma caille, donne-moi ça.

Vu la tronche et l'odeur du paquet, ça ne pouvait pas être trente-six trucs.

_ J'ai pas d'sous pour te la faire t'la fermer mais j'peux t'payer en cookies ça te dis? 'fin t'es sympa c'et ton job toussah mais c'est en plus. Cadeau.

Genre je suis généreux tavu.
Revenir en haut Aller en bas
Alex Hunter
avatar
Exovedat


Mails : 40
Double-compte : Natasha
Emploi/loisirs : Livraison à domicile
Portrait robot : - Hermaphrodite
- Activiste du droit des androïdes
- Artiste (en herbe)
- Écoute du swing

MessageSujet: Re: kikoo cookie || Alex   Dim 23 Oct - 21:53

"I don't give a thing, if it ain't got that swing ♪"

Alex parcourait les ruelles à pleine vitesse, sifflotant nonchalamment l'air que ses écouteurs chantait sur un ton bien plus juste. Par chance, il n'y avait personne aux alentours pour entendre Alex massacrer une de ses chansons favorites. A cette heure, il n'y avait personne dans le quartier, tout le monde était afféré chez soi ou au loin. C'était d'ailleurs chez quelqu'un qu'Alex filait. Rien de très palpitant ne justifiait cette visite sinon la livraison parfaitement légale et ordinaire d'un paquet à l'odeur douteuse. En même temps, c'était toujours le cas des paquets à livrer à cette adresse, chez Bryann. Un vieux croulant avec une jambe de bois, un sale caractère et des androïdes pas toujours en super état. Ce n'était pas la première fois qu'Alex livrait chez lui, et à chaque fois il essayait d'acheter son silence. Comme s'il avait quoi que ce soit à faire de ce qu'il s'enfilait, si il voulait se détruire c'était son problème. En ce qui le concernait, le livreur ne touchait plus à ces trucs. Il avait fumé des pétards à une époque, et s'était même piqué une ou deux fois avec sa bande de traînards de l'époque, mais tout ça avait trop mal fini pour qu'il puisse continuer. Pas maintenant que sa vie se reconstruisait enfin.

Un coup de jambe pour accélérer, un autre pour tourner, une autre accélération, puis freinage. Alex y était. Un coup de sonnette suffisait généralement, il n'en fit pas plus. Se préparant déjà, il fouilla la poche de son sweat pour en sortir le paquet ainsi que le smartphone qui servait à enregistrer et recevoir les commandes et livraisons. Outil fourni par le travail qu'Alex utilisait sans honte dans sa vie de tous les jours, ce n'était pas le modèle le plus récent mais ça restait un smartphone. Ce jour-là, Alex n'avait pas envie de ressembler à quoi que ce soit de particulier et avait enfilé les premiers trucs à lui tomber sous la main. Sweat sale et jeans un peu trop serré. Le pauvre avait fini par rétrécir au lavage après une erreur malencontreuse. Alex songeait à s'en débarrasser, mais n'avait pas une garde robe assez fournie pour ça. Pour les cheveux, même traitement : quelques tours sur eux-même, un bout de ficelle qui traînait, et pouf, un superbe chignon qui disparaissait sous la capuche. Parfois, ne pas faire d'effort, ça marchait très bien.

Deux-trois hurlements se firent entendre derrière la porte, trop lointains et assourdis par les murs pour être compréhensible. C'était comme ça à chaque fois ou presque, Alex ne voulait pas savoir ce qui se passait à l'intérieur. Tant que Bryann traitait bien ses locataires et ses androïdes, il pouvait bien faire ce qu'il voulait. Et de toute façon, Alex n'avait pas trop envie de s'attarder. Quand Bryan vint finalement ouvrir la porte, il lui fourra le paquet sous le nez comme pour s'en débarrasser. En réponse, Bryann proposa une fois encore d'acheter son silence… en cookies. Ça c'était inédit. Alex en ouvrit grand les yeux, ne sachant pas trop quoi répondre. C'était vrai qu'une odeur de cramé montait de quelque part, plus au fond de l'appartement. Le choc fut cependant de courte durée et Alex se reprit rapidement.

"Nan, c'est bon, j'ai pas faim, merci quand même. Et je t'ai déjà dis que c'était pas la peine d'essayer de me corrompre, je me fous de base de ce que tu trafiques de toute façon. Signe-moi juste ça et ça sera parfait, d'acc' ?"


Il tendit le smartphone suscité, qui affichait un morceau de texte ainsi qu'un grand carré blanc à remplir. Le standard chez Squirrelpost, le livré devait signer un reçu pour prouver que le paquet ne s'était pas perdu en route. En cas de plainte, ça permettait de retirer toute responsabilité de la boite. Et en cas d'enquête de police, ça permettait à la boite de coopérer et d'avoir la paix.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar



MessageSujet: Re: kikoo cookie || Alex   Dim 30 Oct - 20:33

Ça pue ça craint.
Bryan aboie un ordre incompréhensible et iClibi revient en courant.

_ Va voir ckeuya au lieu d'rester sans rien faire ! Qu'elle innocente celle-là  !

Encore heureux que cette merde soit équipée de détecteurs de fumée. Bryan avait apprit lorsqu'elle avait été réparée qu'elle était un androïde de type 1 et qu'elle travaillait comme caissière dans un supermarché. Ça avait pas mal d'avantages : elle avait un visage très humain même si ses yeux commençaient à se délaver, elle avait une structure de dos et d'épaules solide et pouvait transporter pas mal de charges et elle était équipée de détecteurs pour les cas d'urgence comme les incendies, les braquages ou le vandalisme. Le problème majeur c'est qu'elle était programmée pour aider aux évacuations et contacter les secours, pas pour régler quoi que ce soit par elle même. Elle revint donc presque aussitôt "les cookies risquent de brûler maître" et s'immobilise dans son coin tel le sage portemanteaux qu'elle est.

_ Ok, fait-il à Alex vant de tourner les talons, j'reviens, j'ai une urgence, rentre et assis-toi stuveux j'en ai pour deux minutes.

Heureusement qu'iClibi avait l'alarme sensible, ses cookie commençaient certes à roussir mais ils étaient loin de "brûler" ni même de cramer. Il ne pouvait vraiment faire confiance à personne dans cette baraque. Il attrapa une assiette un peu ébréchée, entassa les biscuits dedans et les apporta un salon avec une bouteille de sirop d'érable cheap. Il essuie ses mains un peu collantes et mietteuses sur son pantalon et se tourne vers Alex sans grande patience. Aucune en fait.

_ Allez passe-moé ton cossin toé.
Revenir en haut Aller en bas
Alex Hunter
avatar
Exovedat


Mails : 40
Double-compte : Natasha
Emploi/loisirs : Livraison à domicile
Portrait robot : - Hermaphrodite
- Activiste du droit des androïdes
- Artiste (en herbe)
- Écoute du swing

MessageSujet: Re: kikoo cookie || Alex   Mar 1 Nov - 18:40

Sauf qu'au lieu de répondre, Bryan s'intéresse à ses odeurs de cuisine. Enfin, il avait bien raison parce que ça sentait effectivement assez fort. Sauf qu'il laissait Alex en plan devant la porte en faisant ça. Et si ça ne suffisait pas, Alex n'aimait pas sa façon de parler à son androïde. La pauvre était déjà visiblement en sale état, il ne devait pas en prendre très bien soin. Et à juger par son attitude, il ne devait pas être très tendre avec elle de manière générale. Elle se tenait juste là, immobile, prostrée comme un enfant battu qui aurait peur que ça recommence. Alex se sentait mal pour elle. Glissant dans une poche le portable, et la main qui le tenait par la même occasion, il profita que Bryan disparaissait en cuisine pour s'approcher de l'androïde.

"Hey, ça va ? Pas trop abîmée ?"

Bien sûr que si, la peinture commençait à partir et les couleurs à passer, le métal était usé, certaines pièces dépareillées. Plus grave encore, des traces nettes d'impact étaient visibles par endroits. Ça n'était pas juste de l'usure, c'était des marques de coups. Alex sentit le sang lui monter à la tête. Cet enfoiré de Bryan frappait ses androïdes ! Quel genre de monstre faisait ça, ils ne pouvaient même pas se défendre ! Impossible cependant de regarder plus avant ou même d'attendre une réponse de l'intéressée, l'éclopé revenait déjà. Et si Alex faisait rater une livraison en s'en prenant au client, son patron serait furieux… Ce n'était pas l'envie qui lui manquait, il s'imaginait saisissant Bryan par le col et lui hurlant dessus, mais il se retint. A la place il se retourna, une grimace sombre sur le visage. Comme son client se dirigeait vers le salon, plus à l'intérieur de l'appartement, Alex le suivit. C'était un véritable taudis. Pourtant, ça Alex ne pouvait pas le lui reprocher. Si Anyone ne l'avait pas sauvé, il aurait sans doute atterri dans une ruine comme celle-là lui aussi. Pas que ça lui donne envie de s'attarder. Quand Bryan le demanda, Alex lui lança son paquet avec précision, bien que le geste soit un peu sec, puis ressorti le téléphone. Comme plus rien n'occupait sa main valide, il y fit glisser la machine et reposa son poignet fatigué à l'intérieur de sa poche.

"Tiens. Tu peux vérifier que c'est bien ta commande, mais si c'est pas le cas faudra pas te plaindre à nous. Maintenant, ta signature s'te plait."

Puisque ce n'était pas Bryan qui allait faire l'effort d'être poli ou de lancer la conversation avec des banalités, Alex ne le ferait pas non plus. Des rapports purement professionnels, c'était très bien aussi. Et pour l'instant, rien ne lui donnait envie de se lier plus avant avec le piètre cuisinier qu'il était. Enfin, piètre, ses cookies ne semblaient pas si mal, peut-être avait-il un talent caché. Ça ne suffisait pas à compenser le reste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
kikoo cookie || Alex
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Danse ta vie vie, danse [Alex]
» Aprés Michaelle Jean à Ottawa voila Carl-Alex Ridoré à Friboug
» Alex Larsen, nouvo minis Lasante fè bèl figi devan OAS.
» Les droits pour Alex Kovalev disponible
» Signature de contrat - Alex Kovalev

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Exanthrop :: Hors RP :: Archives :: RP Abandonnés-
Sauter vers: