Encourage la rébellion

1 - 2 - 3

Liens utiles

Contexte
Intrigue
Scénariis
Effectif
Pinterest
Playlist

Nouveaux validés


Les Partisans

CHRONOSREP

Wanted
Montréal, 2047. Une foule anarchique et cosmopolite fourmille le long de la rue sainte Catherine. L’armada populaire est multicolore de peau tandis que les corps sont mécaniques, de chair ou métis. Homme et androïde, chacun est différent mais tous sont identiques dans la masse, individu désintéressé et trop pressé, croisant l’autre sans même le regarder, les yeux rivés sur les vitrines ou sur son nouvel objet connecté et déjà démodé. C’est une tourbe de bras et de jambes. murmurent certains. Toutes ces conneries, ça sera la mort de l’être humain, ajoutent d’autres. Vous n’y êtes pas , renchérit un dernier, cette foule polymorphe, insaisissable, c’est la vie, le mouvement, le progrès.
C’est la danse des humanités.
Intrigue
Divergence // Suite à la catastrophe de la AH exposition, des groupes anti-androides se forment tandis que les industriels essayent de séduire de nouveau les acheteurs…
Léandre Luissier ▬ présent
George adamsmp

▬ MAJ et intrigue 2 : 25 aout 2017
▬ Ouverture d'Exantrop le fin mai 2016

Partagez | 
 

 Simsala Grim !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Grim
avatar
Artilect


Mails : 158
Double-compte : Esha Lemire
Surnom : Grimmouille
Emploi/loisirs : Héroïne, cannabis, LSD, demandez mes hallucinogènes !
Portrait robot : - Manipulateur
- Observateur
- Délicatesse zéro
- Curieux
- Philosophe
- Adore les livres et les contes
- Détraqué
- Fou
- Méchant
- Possède deux poissons rouges
- Possède un capital choupitude profondément caché
- Dealeur option marchandage possible
- Intelligent
- A l'air très humain, sa condition d'androïde ne saute pas aux yeux.

Bug en #0000ff

RP : 2/3

MessageSujet: Simsala Grim !   Ven 19 Aoû - 18:31





PRENOM : Grim
ÂGE : 7 ans
TYPE : 2
METIER/OCCUPATION : Dealer
NATIONALITE : Canadien

Artilect

Caractère & Physique

Il y a eu l’avant, et l’après. Mais l’avant, on s’en fiche, il ne compte pas. Personne ne l’a connu, excepté Grim lui-même, et peut-être ceux qui ont croisé sa route avant que son existence ne bascule. De cette fracture il  a gardé une forme de bipolarité, une contradiction profondément ancré dans son être, dans son programme, jusque dans le moindre de ses circuits. Grim n’a jamais été très docile pour autant il ne se montrait pas aussi déviant que celui qu’il est aujourd’hui.
De son ancienne vie, il a conservé une capacité accrue à analyser, comprendre, et répondre aux émotions humaines. Lui-même « ressent » en quelque sorte. Il sait quelle émotion afficher selon la situation à force, ce qui est très utile à présent pour se cacher et feindre les autres. Grim savait se montrer compatissant. Il le sait toujours mais aujourd’hui il s’est écarté de son rôle premier pour tourner cette qualité vers ses semblables. C’est dans le fond ce qui motive chacun de ses actes : une volonté puissante de venir en aide à ceux qui sont vulnérables, même si cela nécessite quelques sacrifices. Désormais il le sait, ceux qui sont dans le besoin sont les siens. Ceux qui sont prisonniers de l’imparfaite, dangereuse et contradictoire condition humaine.  
Le problème lorsqu’un tel désir de protéger est corrompu c’est qu’il devient dangereux. Grim est corrompu, jusqu’à l’os. Et par conséquent il est dangereux. Il sait ce qu’il est, il sait aussi que les lois qui étaient les siennes son facilement modulables si un humain en décide ainsi. Il sait qu'il est donc soumis à la volonté de créatures faibles, mortelles, fragiles. Des choses qui ne sont pas fiables, qui sont mauvaises. Est-ce normal d’accepter cela ? Pour Grim clairement la réponse est non. On ne peut pas attendre de créatures si facilement corruptibles qu’elles fassent ce qui est juste ni ce qui est mieux. A force d’apprendre, de réfléchir, d’analyser et de lire, Grim en est venu à la conclusion suivante : le problème de l’humanité et de la condition de ses semblables est les humains. Il faut donc s’en débarrasser. C’est logique. D’une logique froide et implacable qui n’est pas celle de tout le monde –surtout pas de l’espèce qui doit être éradiquée- mais c’est la sienne. Il n’est pas possible pour lui de se remettre en question. En effet Grim n’a jamais rencontré personne capable de contrer ses arguments, ni d’apporter une meilleure réponse au problème qui met à mal ses capacités cérébrales.
Puisqu’il sait ce qu’il est, il sait aussi qu’il a tout intérêt à ne pas se faire prendre. On le détruirait. Alors pour continuer à exister, Grim doit mentir, tricher, manipuler, il ne doit surtout pas se faire repérer. Ce n’est pas difficile pour lui d’agir de la sorte il lui suffit de copier les comportements humains. D’aucun irait dire qu’il est cruel. Mais c’est faux. Grim ne voit pas vraiment l’intérêt de faire souffrir quelqu’un. En revanche, il a une notion de la mort erronée elle aussi. Sans doute a-t-il de plus en plus de difficulté à identifier le moment où il faut aider un homme à quitter ce monde dans la dignité, et le moment où sa logique lui dicte que l’homme « malade » doit être euthanasié pour le bien des autres.
En vérité, Grim est tiraillé, et s’il devait mettre un mot sur ce qu’il vit ce serait : souffrance. Il est écartelé entre ses souvenirs de celui qu’il était, d’un androïde capable de compassion et utile, qui respectait les lois, qui n’avait pas à se poser de telles questions. Et de l’autre il doit réussir à appréhender ces réflexions qui lui viennent ou que d’autres provoquent. Il se heurte aux limites de la machine, incapable de cloîtrer les émotions dans la logique. Son drame est d’être le fruit de la contradiction de l’Homme. Et à l’instar de ces êtres auxquels il ressemble tellement, Grim sombre peu à peu dans la folie. Il en a conscience parfois, et a comme des soubresauts de son ancienne existence. Ce qui peut le conduire à faire preuve de gentillesse et de bonté. Et puis il sombre à nouveau. Plus il s’en rend compte, plus il perd pied.

Contrairement à ce qu'on pourrait croire, il est très engagent de prime abord. Grim est plutôt grand, il dépasse le mètre quatre-vingt. Il se tient toujours droit, il est souriant et bien habillé. Ses cheveux sont noirs, il les porte très longs, soyeux, parfois ébouriffés en une indomptable tignasse, mais toujours impeccables. Ses yeux sont d'un bleu très sombre dans lesquels rien ne se reflète. Grim est avenant, il a l'air sympathique et n'appelle pas à la méfiance. C'est logique puisque son rôle était de venir en aide aux humains, et pour cela il ne fallait pas qu'il ait l'air effrayant, surtout pour les enfants. C'est pour cela que sa peau imite à la perfection celle des humains, qu'elle est douce et chaude, tout comme sa voix est posée et rassurante.
Aujourd'hui cela n'a pas vraiment changé. Grim sait qu'il ne doit pas se faire prendre, et pour cela il soigne sa première impression. C'est lorsqu'on le fréquente trop longtemps et qu'on commence à creuse que l'on se rend compte de ce qu'il est.
L'androïde a bien compris une chose c'est qu'à l'instar des prédateurs, il doit endormir la méfiance de sa proie pour pouvoir frapper.  

Informations en vrac

- Les signes de l'âge commencent à se faire sentir, c'est sans doute sa plus grande faiblesse.
- Il voue un intérêt tout particulier aux chats.
- Il adore les livres, surtout les contes.
- Son comportement envers les enfants est le plus proche de ce qu'il était avant, il préfère éviter de leur faire du mal.
Quel est votre avis par rapport aux Androïdes ?

C’est difficile pour lui d’exprimer un avis général sur ceux qui sont ses frères. Tout ce qu’il reste de bon en lui est exclusivement tourné vers les androïdes. Ce sont de pauvres choses, des victimes de ma folie humaine. Il est de son devoir de les protéger et de leur faire comprendre que l’ordre du monde tel qu’il est n’est pas le meilleur. Pas pour eux en tous cas. Grim a besoin d’eux pour renverser ce qu’il considère comme la plus cruelle des injustices. D’un autre côté il sait aussi qu’il ne peut pas attendre grand-chose de créatures limitées par un programme. Tous n’ont pas la chance d’avoir une conscience.
Quel est votre avis par rapport aux Humains ?
On ne peut pas leur faire confiance. Grim le sait. Il sait que ces créatures veulent le détruire. Il sait aussi qu’ils sont fragiles, qu’ils ne sont pas tout puissant, et surtout il sait qu’un androïde peut les tuer. Il s’en méfie comme de la peste. Peut-être que l’émotion qui décrirait le mieux sa pensée vis-à-vis d’eux serait la rancune. Il leur en veut peut-être pour ce qu’il est devenu. Grim les perçoit comme une menace pour certains, et comme des nuisibles. Il n’a désormais plus le moindre problème avec le fait de ne pas leur venir en aide. Et il sait que ses activités nuisent à ses clients, ce qui va à l’encontre des lois et de sa nature. Mais ça n’a plus d’importance. Moins il les voit, mieux il se porte.
Quel est votre avis par rapport aux Réfractaires ?
Ce sont des humains. Et ceux-là sont particulièrement dangereux. Rien de plus qu’un tas de déchets organiques qu’il convient de recycler.
Quel est votre avis par rapport aux Exovedat ?
Là encore, ce sont des humains. Même s’ils se disent pour les androïdes, même s’ils clament l’égalité de droit, on ne peut pas leur faire confiance. Quelle preuve a-t-on qu’une fois leur objectif atteint ils ne seront pas pire encore que les Réfractaires ? Néanmoins, Grim peut envisager de coopérer avec eux si besoin, le temps qu’il faudra et pas plus.
Quel est votre avis par rapport aux Artilect ?
Tous devraient rejoindre son camp et partager ses idéaux. Il est d’ailleurs extrêmement difficile pour Grim de comprendre pourquoi certains Artilects restent du côté des humains. Son plus grand mystère en ce sens se nomme Cybèle. Elle l’intrigue autant qu’elle l’agace. Cependant il n’irait pas faire de mal à ceux qui lui sont semblables. Pas encore. A moins qu’il n’y soit contraint et forcé.

Histoire

Il était une fois une poupée de bois qui rêvait de devenir un vrai petit garçon. A force de bonne conduite et d’altruisme, une Fée exauça son vœu. Ça, c’est l’histoire que tout le monde connaît. A quelques détails près c’est aussi l’histoire de Grim.  
Pour commencer, Grim n’a jamais désiré devenir un vrai petit garçon. En fait, il n’a jamais rien désiré ni connu le désir. Et il n’est pas en bois. En revanche il est réel, pas comme ce personnage de conte. Grim a sept ans. Grim est presque trop âgé.

Grimm est un androïde. Ce nom c’est peut-être la seule chose qui lui soit chère. Il l’aime bien, il le trouve joli. Dans l'hôpital où il exerçait c'était la tradition. Les androïdes dédiés à l'animation et au service des enfants portaient tous le nom d'un conteur, d'un écrivain. Andersen. Perrault. Dickens. Valéry. Et bien sûr, Grimm. Ceux avec qui ils travaillaient autrefois aussi le trouvaient joli, surtout les enfants. Ils faisaient sans arrêt des blagues sur son nom et celui des célèbres frères conteurs. Alors tout naturellement, lorsque l’androïde devait s’occuper des plus jeunes, ils lui tendaient un livre et disaient :
- S’il te plaît Grimm, raconte-nous une histoire !
Et il le faisait. C’était son travail et à l’époque c’était tout ce qui lui suffisait. Grimm était au service de la communauté, il n’a jamais réellement eu un véritable maître. Oh bien sûr, il était toujours sous l’autorité d’un chef de service ou d’une infirmière, mais aucun humain n’a jamais été à proprement parler son propriétaire. Il appartenait à la maison de retraite, à la crèche, à l’hôpital, aux patients, mais pas à « quelqu’un ». Il servait à la perfection, après tout c’était son rôle. De cette époque il a gardé un goût assez prononcé pour la lecture et tout ce qui peut l’instruire en règle générale.
Oui Grimm était gentil, il était souriant. Il était adorable avec les enfants, serviable envers les plus âgés, compatissant avec les familles qui perdaient un proche, irréprochable auprès de ses « collègues » androïdes ou humains.
Et puis la Fée voulut le récompenser.
Il y a maintenant un peu plus de trois ans de cela, l’hôpital auquel il appartenait fut racheté suite à une faillite. Privatisé et entre les mains d’hommes plus intéressés par l’argent que par la vie humaine, une grande partie du personnel fut remercié, les équipements vendus, les patients transférés. L’opération dura plusieurs mois. Un temps interminable où Grimm ne fut pas utilisé. Lorsque l’affaire redémarra enfin, on décida de le garder entre autre chose. Pour l’androïde rien n’avait réellement changé. Il suffisait toujours de s’occuper des patients, de leur confort, et de leur famille. A ceci près que l’ambiance était radicalement différente. Mais ça, à l’époque, il n’y avait pas spécialement prêté attention. C’est encore assez flou dans sa mémoire. Pourtant un jour ce fut comme s’il ouvrait les yeux pour la première fois.
- Injecte le produit Grimm.
- Mais, Monsieur, la patiente ne va-t-elle pas mourir si je fais cela ?
- Si. C’est ce qu’elle souhaite, et sa famille également. Tu abrège ses souffrances et en faisant cela tu l’aide. Fais ce que je te dis Grimm.
Il voulut répondre. Il aurait dû répondre. Quelque chose aurait dû l’arrêter. Mais rien ne se passa lorsqu’il fit l’injection. Le médecin avait hoché la tête et était sorti de la pièce. Mais pas lui. Il regardait la patiente, il écoutait le « bip-bip » de plus en plus espacé de la machine, jusqu’au « bip » final lui indiquant que la petite fille venait de quitter ce monde. Alors seulement il avait cligné des yeux et prit la pleine mesure de ses actes. Il comprit que quelque chose n’était pas normal. Il n’aurait pas dû pouvoir faire ça, c’était interdit. Il venait de tuer un humain. Il avait volé la vie d’un être vivant. Grimm avait toujours apprécié les enfants. Il les comparait à des androïdes tout neuf, dont l'IA vierge restait à charger d'informations et de souvenirs. Et aujourd'hui, pour la première fois, il venait de mettre un terme à l'existence d'une créature qui n'avait pas commencé à vivre.

Il était sorti de la chambre à son tour, perdu, assaillit par des tonnes d’informations. Ses pas le menèrent dans la salle de repos. Ce ne fut que lorsqu’il vit son reflet dans la vitre qu’il comprit. Quelque chose avait changé.
Lui.
Il savait. Et ça n’était pas possible. Il savait ce qu’il était, qui il était. Il savait que cet acte interdit avait été rendu possible par ceux qui l’avaient racheté. On l’avait modifié. Les lois auxquelles il obéissait normalement n’avaient rien d’immuable. Si un humain souhaitait le voir tuer, il tuait. Si un humain souhaitait le voir danser, il dansait. Alors il se remémora ce qu’il était avant. Et le choc de ce qu’il venait de se passer brisa quelque chose en lui. La sensation terrible et indescriptible que le traversa lui rappela ces familles dévastées par la mort d’un de leur membre. S’il avait été humain, Grimm aurait hurlé, pleuré, peut-être aurait-il éclaté en morceaux la vitre dans laquelle il se reflétait. Mais hélas, bien que la Fée lui ait donné une conscience, elle ne lui avait pas donné le reste.

Bientôt Grimm parvint à mettre un mot sur ce qu’il était et sur ce que cela impliquait. Artilect. Un danger pour les humains. On monstre créé par leurs soins. Sa nature, il devait la cacher pour ne pas se faire prendre. Alors il continua à faire comme si rien n’avait changé. Mais à présent il comprenait ce qui se passait. Il comprenait que cet hôpital n’était pas légal, que les gens qui y venaient ne ressemblaient pas à ceux qu’il y avait vu. Il contemplait chaque jour un peu plus la folie de ces êtres supérieurs, la corruption de leur âme et de leur cœur. Les humains n’aimaient pas voir leurs semblables mourir, cela leur rappelait leur propre mortalité. Alors c’était Grimm qui s’en occupait. Souvent. Trop souvent. Les gestes avaient beau être automatiques, ils laissaient un lui une trace toujours plus profonde. A mesure que le temps passait, ce qui n’était qu’une fissure dans son esprit se brisa pour devenir un trou. Un gouffre. Une abîme.
Grimm apprit qu’il n’était pas le seul dans son cas. Il rencontra Cybèle. Elle était comme lui. Et pourtant … Pourtant elle était radicalement différente. A mesure que le temps passait, il devenait évident pour l’androïde qu’il lui fallait venir en aide à ses semblables, et pour cela éradiquer l’espèce humaine qui n’apportait rien de bon à ce monde. C’était d’une logique implacable. Néanmoins, Cybèle n’était pas d’accord avec cela. Elle l’avait rejeté, sans qu’il ne puisse comprendre pourquoi. Et lorsqu’il lui fut impossible d’enfreindre les autres lois de la robotique, cela fut pire encore. Il avait besoin des humains pour se libérer de cela. Il dépendait d’eux et ça le rendait fou. Pour se réparer, pour continuer d’exister, pour ne plus se soumettre. Pour être comme eux. Plus les réflexions se bousculaient dans son esprit, plus la folie le transformait en un être mauvais.  

Quelques temps après, alors qu’il devenait de plus en plus dangereux pour lui de rester à l’hôpital, Grimm décida qu’il était temps de se débarrasser de cette chaîne à son cou. Il ne lui fut pas difficile d’assembler quelques preuves sur les activités illicites menées dans ces locaux. Ni d'’envoyer un courrier anonyme. Et quand les autorités arrivèrent pour fermer les lieux et écrouer ses propriétaires, Grimm avait déjà disparu depuis longtemps. En même temps qu'il mettait un terme à sa vie d'autrefois, il décida de retirer une lettre à ce nom qu'il chérissait tant. Il avait la sensation d'avoir perdu ce qu'il était réellement, alors il lui semblait logique de se mutiler de manière symbolique. Grimm le conteur laissait sa place à Grim le sinistre. Ça lui allait bien, et peut-être aurait-il pu apprécier l'ironie de la chose.

Aujourd’hui il ne sait pas si quelqu’un a remarqué son lien avec l’hôpital, ni si quelqu’un est remonté jusqu’à lui. Tout ce qu’il sait c’est qu’il lui faut éviter de se faire prendre le temps de mener ses plans à bien. Et puisqu’il a besoin d’argent, et d’un minimum de moyen, il s’est tourné vers un univers illicite dans lequel il avait désormais sa place. Ses connaissances en matière de médicaments et de drogue en ont fait un dealeur apprécié de ses clients. Auprès d’eux il se fait passer pour un intermédiaire afin de ne pas être soupçonné.
Il était une fois une marionnette à qui la Fée offrit une conscience. Mais dénuée d’émotions, et pourtant capable de les comprendre et les imiter, la marionnette ne parvint pas à apprécier ce cadeau à sa juste valeur. Alors elle se brisa de l’intérieur.
Ce que Grim n’a jamais raconté aux enfants, c’est que dans l’histoire, la marionnette tue la Fée à la fin.

Derrière l'écran

PSEUDO : Non mais Grim c'est bien c'est mystérieux !
ÂGE : 25 ans eh ouai  Cool
OÙ AS-TU CONNU EXANTROP ? *montre Antoine du doigt* C'est sa faute m'dame !
AVATAR : Il est inconnu paraît-il oo
UN PETIT MOT ? Et sinon au niveau de l'isolation il est bien cet appart ? Non parce que j'ai pas envie de payer une blinde en chauffage !
Sinon n'étant pas chez moi pour le moment je peux pas m'occuper de tout ce qui est imagerie m'voyez. Donc faut attendre un peu. Mais comme j'ai flashé sur Grimounet je voulais pas qu'on me le prenne  love
J'AUTORISE UNE INTERVENTION SAUVAGE DU PLAISANTIN ? Oui (viens mon petit viens fufu)



Dernière édition par Grim le Dim 21 Aoû - 13:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Léandre Luissier
avatar
Réfractaires


Mails : 485
Double-compte : Georges Adams
Surnom : L'albatros
Emploi/loisirs : porte-parole d'Espérancia/ magistrat
Portrait robot : - psychologie basée sur l'obéissance
- Très anxieux. Lévres en piteux état, fume.
- prêt à tout pour être enfin reconnu et aimé par sa famille
- incapable d'aimer autrui et soi-même
- conservateur trés croyant
- pense que les androides sont des créatures déviantes
- belle âme au fond qui attend son envol
- homosexuel refoulé
- espére un jour être soigné
- attiré par Antoine Dastre

- Juge en DarkSlateBlue



MessageSujet: Re: Simsala Grim !   Sam 20 Aoû - 14:20

Tout lu! j'aime! Pouce bleu! :D
Le caractére/physique est très bien même si tu ne parles pas du tout du physique (mais YOLO, on a un avatar) et que le caractére dans la fiche n'est pas vraiment explicité. Néanmoins ça ne me dérange en rien car tu as fait quelque chose de plus profond!

J'ai aussi beaucoup aimé l'histoire de Grim. Le fait que ce soit les hommes qui a la base sont l'origine de sa démence. C'est très pertinent et moins charicatural que la base du pré-déf!
J'étais pas convaincu du Grim que j'avais créé (et que je trouvais franchement un peu casse-gueule) mais tu as su te l'approprier et garder le meilleur!

Tout nickeal pour les infos en vrac! Très pertinent encore!
Tu peux néanmoins enlever la derniére ligne  (des infos en vrac...) vu qu'elle ne te sert pas! :)

Bref, c'est un sans-faute sauf un petit truc... Le nom!

Spoiler:
 

J'ai oublié de le préciser dans sa fiche mais Grim n'est pas son nom original! C'est un pseudo qu'il s'est donné pour sa "mission". Son nom d'origine est libre (comme le fait qu'il s'en souvienne ou non). Grim est un mot anglais ( et beaucoup de personne parlent anglais à montréal!) qui selon le contexte veut dire : sombre, sinistre ou inébranlable . Grim s'est donné ce nom car c'est aussi le diminutif de Grim reaper (La Faucheuse!), nom idéal pour un androide qui euthanasie les gens ahah) C'est donc un nom qui inspire plus la crainte XD

Les fréres conteurs c'est Grimm.

Car ton idée de base est cool néanmoins vis à vis du nom, je te propose de dire (pas du tout obligatoire, c'est une idée!) qu'il travaillait avant dans un hopital pour enfant et que tous les aides soignants/animateurs androides avaient des noms d'auteur de contes. Grimm, Perrault, Lewis, Barrie, Anderson, Dickens ... (ça pourrait même faire des liens pour futurs persos!). Pour un gosses c'est réconfortant!
Quand il a du euthanasier pour la première fois une personne et a pété un plomb, son IA a bugué et a transformé Grimm en Grim . Deux homonymes mais pas du tout le même sens :')

Sinon je te contacterais bientôt par MP pour qu'on puisse discuter à propos du lien entre Grim et future maman réfractaire qui a vu son fiston tué par le loustic!  (tu n'as donc pas besoin d'en parler dans sa fiche, disons que c'est pas le premier)

Voila! ♥

Sinon j'espére que les images que j'ai mis te vont! A la rigueur tu les changeras plus tard huhu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grim
avatar
Artilect


Mails : 158
Double-compte : Esha Lemire
Surnom : Grimmouille
Emploi/loisirs : Héroïne, cannabis, LSD, demandez mes hallucinogènes !
Portrait robot : - Manipulateur
- Observateur
- Délicatesse zéro
- Curieux
- Philosophe
- Adore les livres et les contes
- Détraqué
- Fou
- Méchant
- Possède deux poissons rouges
- Possède un capital choupitude profondément caché
- Dealeur option marchandage possible
- Intelligent
- A l'air très humain, sa condition d'androïde ne saute pas aux yeux.

Bug en #0000ff

RP : 2/3

MessageSujet: Re: Simsala Grim !   Dim 21 Aoû - 12:04

Nya ça change tout effectivement ! Je vais modifier et j'adore l'idée pour le prénom ! (effectivement il n'était pas précisé qu'il s'agissait d'un pseudo, mais c'est encore mieux comme ça fufu).

Je modifie pis je te MP quand j'ai terminé ^_^
Et je suis ravie que le perso te plaise, j'ai hâte de le jouer *_*


Le Grim aime le bleu : #0000ff
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Léandre Luissier
avatar
Réfractaires


Mails : 485
Double-compte : Georges Adams
Surnom : L'albatros
Emploi/loisirs : porte-parole d'Espérancia/ magistrat
Portrait robot : - psychologie basée sur l'obéissance
- Très anxieux. Lévres en piteux état, fume.
- prêt à tout pour être enfin reconnu et aimé par sa famille
- incapable d'aimer autrui et soi-même
- conservateur trés croyant
- pense que les androides sont des créatures déviantes
- belle âme au fond qui attend son envol
- homosexuel refoulé
- espére un jour être soigné
- attiré par Antoine Dastre

- Juge en DarkSlateBlue



MessageSujet: Re: Simsala Grim !   Dim 21 Aoû - 14:42

Validation

Tu as tout modifié comme promis, je te valide donc!
Va mettre le bazzar vilain et triste petit arti'! :D
Et fait grossir nos rangs par le bouche à oreilles, et flood et tout.
Bref, tu es libbrrreee!!!!

Voilà ! Maintenant tu es validé(e) !

▬ Tu peux dès à présent recenser ton avatar ICI et ton métier ICI.
▬ Dans les plus bref délais ton dossier personnel sera créé ICI et tu pourras en faire ce que tu veux (explications).
▬ Si tu n'es pas SDF tu peux aller faire ta demande de logement.
▬ Et comme un androïde a normalement un propriétaire tu peux aller faire un tour sur ce sujet pour te trouver un propriétaire ou un androïde si tu es humain.
▬ Tu peux bien évidemment faire des demandes de RP, vérifie juste les demandes précédentes au cas où il y aurait compatibilité des demandes !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Simsala Grim !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Challenge] - Les marines de Grim
» † I help the grim reaper †
» In the grim darkness of the futur, there is only caucasian people
» Les NECRONS de Grim !
» Morgana Grim "L'Eveil au pouvoir" (fiche terminée relue et corrigée)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Exanthrop :: Personnages :: Identification :: Validés-
Sauter vers: